chat asthme asthmatique prevenir guerir asthme félin

 

Mon chat tousse !

 

La découverte de l’asthme chez le chat

C’est une triste découverte à laquelle j’ai dû faire face il y a quelques mois : mon chat est asthmatique. En fait, Ruby tousse depuis plusieurs années, des toux qui ressemblent à des crises, très fortes, je dois bien l’avouer. J’ai pourtant demandé l’avis de 3 vétérinaires, vidéo à l’appui, et ils m’ont tous répondu la même chose… “il s’agit de boules de poils” “oh ce n’est pas méchant, elle tousse” ! En fait, je savais au fond de moi que quelque chose n’allait pas, surtout lorsque ses crises se sont rapprochées de + en +. J’ai donc décidé de faire des recherches approfondies sur internet (chose que j’avais déjà faite) sauf que là, j’y ai passé plusieurs journées. Après maintes et maintes recherches, j’ai enfin découvert ce qui arrivait à ma petite Ruby… elle souffre bel et bien d’asthme félin.

Sur internet, j’ai pu découvrir des vidéos de chats souffrant d’asthme, c’est exactement ce qui arrive à Ruby. Des toux si fortes qu’ils peuvent en perdre leur souffle et en mourir. La gestuelle, le son et le comportement était similaire… plus aucun doute !

Suite à cette découverte, j’ai décidé de tout faire pour la “traiter” et l’aider au quotidien. J’ai, premièrement, contacté la seule et unique société fabriquant des chambres à inhalation appelées “Aerokat”( spécifique aux félins). Cette dernière permet d’administrer des médicaments par voies respiratoires sans avoir recours aux injections ou médicament par voie orale. J’ai, deuxièmement, décidé de me procurer les fameux médicaments sous forme d’inhalateur via mon médecin traitant (ces derniers n’existant pas en version animale). Enfin, j’ai décidé d’en parler à un nouveau vétérinaire. 

chat asthme asthmatique prevenir guerir asthme félin chat asthme asthmatique prevenir guerir asthme félin chat asthme asthmatique prevenir guerir asthme félin

chat asthme asthmatique prevenir guerir asthme félin

 

Questions Réponses

 

À quoi ressemble une crise d’asthme chez le chat?

Le chat commence à tousser et se met à tendre le cou, comme s’il cherchait à dégager ses voies respiratoires. On peut entendre un sifflement au moment de la toux, un sifflement qui interpelle. En effet, on voit bel et bien que le chat s’étouffe. Enfin, la crise se termine par une dernière toux qui pourrait faire penser que le chat souhaite vomir, puis se lèche les babines. Enfin, la toux s’apparente à une toux grasse (ou très sèche parfois), on entend bien que les bronches sont prises (un peu comme une bronchite chez l’humain). Si votre chat souffre d’asthme félin, vous le verrez de suite. Si vous avez cependant un doute, n’hésitez pas à demander une radio à votre vétérinaire. En effet, l’asthme du chat peut être détecté de cette manière.

Voici ci-dessous des vidéos de chats en pleine crise d’asthme :

chat asthme asthmatique prevenir guerir asthme félin

Pour info, ma Ruby fait face à des crises beaucoup plus puissantes.

 

Quand se déclenche une crise d’asthme chez le chat?

J’ai pu identifier très clairement que la toux de Ruby se déclenchait 7 fois sur 10 lorsqu’elle ronronnait fort. Les autres fois, sans raisons particulières.

 

Comment traiter et prévenir l’asthme du chat?

Je tiens à préciser que c’est en parcourant internet et beaucoup de témoignages que j’ai pu en apprendre autant. En effet, beaucoup de vétérinaires ne sont pas suffisamment informés sur cette pathologie encore nouvellement traitée (en France du moins). Voici ce que j’ai appris et qui revenait sur chaque témoignage de particulier ou professionnel :

S’équiper de : 

  • Aerokat, la seule chambre à air pour chat qui vous permettra d’administrer des médicaments par voies respiratoires.
  • Bécotide ou Flixotide (corticoïde) pour un traitement de fond (voir un vétérinaire pour le dosage et posologie). 11 ans de traitement positif aux Etats Unis.
  • Ventoline en cas de grosse toux pouvant entrainer l’asphyxie (la même utilité que pour l’humain)

Changer ses habitudes : 

  • Ne plus se parfumer ou mettre son déodorant là à coté de votre chat
  • Ne pas exposer votre chat à la fumée (cigarette, chicha ou autre) et aux produits chimiques
  • Éviter les bougies et autres parfums d’ambiance
  • Purifier son air
  • Faire la poussière le plus souvent possible
  • Nettoyer l’endroit de couchage régulièrement
  • Éviter les contacts avec la pollution
  • Lui donner + d’aliments humides et – de croquettes
  • Changer ses croquettes idéalement sans céréales
  • Eviter de trop câliner le chat lorsqu’il ronronne
  • Acheter de la litière sans poussière (végétale par exemple)

Voici sa nourriture donnée depuis 2 ans (édit du 07/05/20) :

chat asthme asthmatique prevenir guerir asthme félin

 

Ce que j’ai fait pour stopper l’asthme de mon chat?

  • Tout d’abord, comme je dis plus haut, je me suis procurée l’Aerokat + bécotide + ventoline.
  • Ensuite, j’ai totalement arrêté de me parfumer dans ma chambre et je n’allume plus de bougies lorsque Ruby est dans la pièce.
  • Autre détail important, Ruby avait l’habitude, la nuit, de dormir dans mon garage. Comme vous l’imaginez, un garage n’est pas un endroit sain (poussière, gaz d’échappement…). C’est désormais dans la maison qu’elle passe ses nuits, même si j’ai pris beaucoup de temps à l’y habituer.
  • J’ai arrêté systématiquement de la câliner lorsqu’elle se mettait à ronronner. 
  • Concernant la nourriture, je lui donne environ 2 sachets de nourriture humides divisés en 4 fois (matin, midi, soir et avant de dormir). Il faut savoir qu’elle n’avait le droit qu’à 1 sachet (divisé en 2) matin et soir. En procédant de cette manière, elle se nourrit moins de croquettes et est donc moins assujettie à ses crises d’asthmes (les croquettes peuvent contenir beaucoup d’allergènes comme la poussière).
  • J’ai changé ses croquettes en souhaitant découvrir une autre marque
  • Je lui ai administré pas plus de 5 fois la Bécotide via l’Aerokat + 1 fois la Ventoline lors d’une crise

 

chat asthme asthmatique prevenir guerir asthme félin

 

Est-ce que son état s’est amélioré ? L’asthme a t-il été guéri?

Cela fait maintenant plus de 3 mois que Ruby n’a pas eu de crises d’asthme. J’ose crier victoire car il ne se passait pas 3 jours sans qu’elle s’étouffe. Pour être tout à fait honnête, je ne sais pas trop à quoi cela est du, enfin particulièrement. Sûrement un ensemble de choses qui a amélioré sa condition. Je suis persuadée que le fait de ne plus l’intoxiquer de parfum a joué un très grand rôle. Le changement de croquettes peut avoir une grande influence aussi. Enfin, le vétérinaire m’avait spécifiée que le traitement Aerokat + Becotide devait être administré à vie… Je n’ai pas eu besoin de continuer, cependant, je garde l’Aerokat et les médicaments, dont la ventoline à disposition. Une crise d’athme est vite arrivée, et si asphyxie il y a, il faut intervenir très rapidement.

 

Comment utiliser l’Aerokat?

Voici une vidéo très précise : 

 

Où acheter l’Aerokat?

Ici sur Amazon à 93,45€

Un équivalent 2 fois moins cher à 47,89€

Personnellement, j’ai contacté la société inventrice de l’Aerokat, au Canada. Après leur avoir expliqué ma démarche en tant que maitresse de Ruby, mais également en tant que blogueuse, ils n’ont pas hésité à me faire parvenir l’Aerokat. Un énorme merci à Trudell Medical International qui me permet de faire un sujet complet sur l’asthme félin. 

chat asthme asthmatique prevenir guerir asthme félin

 

De quoi est composé l’Aerokat?

D’une chambre d’inhalation ainsi que deux embouts : un petit + un plus grand. Personnellement, j’utilise le plus petit, Ruby est un chat de petite taille. Petite indication, une valve “Flow-vu” vous permet de calculer le nombre de respirations, c’est un indicateur très fiable.

chat asthme asthmatique prevenir guerir asthme félin chat asthme asthmatique prevenir guerir asthme félin chat asthme asthmatique prevenir guerir asthme félin chat asthme asthmatique prevenir guerir asthme félin chat asthme asthmatique prevenir guerir asthme félin chat asthme asthmatique prevenir guerir asthme félin

 

Comment me procurer les médicaments à inhaler?

La Bécotide ou la Ventoline sont des médicaments sur ordonnance. De plus, il s’agit de médicaments non destinés aux animaux, en d’autres termes, qui nous sont destinés. Allez simplement voir votre médecin traitant et expliquez-lui la situation. Enfin, vous pouvez toujours les demander à votre vétérinaire, cependant, vous devrez débourser une certaine somme sans être remboursé.

chat asthme asthmatique prevenir guerir asthme félin

 

Est-ce que les chats acceptent l’Aerokat ? Comment l’y habituer?

Ruby l’accepte plutôt bien, j’ai l’impression qu’elle y a été habituée très vite. J’ai, premièrement, laissé “trainer” l’Aerokat sur la table du salon, puis, ai joué avec (histoire de mettre Ruby en confiance). Lorsque j’ai souhaité, pour la première fois, lui administrer sa Bécotide, elle ne s’y attendait pas et s’est donc laissée faire. Elle a bien entendu été plus méfiante les fois suivantes mais globalement, j’arrive à lui administrer au bout de quelques minutes. Petite astuce : je lui donne toujours une petit friandise après le traitement.

chat asthme asthmatique prevenir guerir asthme félin chat asthme asthmatique prevenir guerir asthme félin chat asthme asthmatique prevenir guerir asthme félin

 

Les principaux avantages de l’Aerokat contre l’asthme félin

Le plus gros avantage, est qu’il s’agit d’un traitement par inahaltion, beaucoup moins violent que des piqures ou traitement par voies orales. Ces deux derniers peuvent nuire à la santé du chat, beaucoup d’effets secondaires ont été observés. Il est déjà assez dur pour moi de faire prendre des produits chimiques à Ruby, alors j’ai choisi le traitement sans effets secondaires et le plus doux possible.

En matière de traitement de l’asthme chez le chat, la mise au point de chambres d’inhalations permettant de délivrer glucocorticoïdes et bronchodilatateurs par des sprays doseurs représente une des innovations les plus intéressantes et les plus faciles à appliquer en pratique vétérinaire. Grâce à ce dispositif, les risques d’effets secondaires délétères sont considérablement réduits.

Source : Thèse par Victoria Vanneph (école vétérinaire d’Alfort)

 

Mes conseils si votre chat tousse régulièrement

Après avoir lu cet article, je pense que vous êtes en mesure d’établir si votre chat souffre d’asthme félin ou non. Personnellement, c’est en regardant une vidéo sur youtube que j’ai été sûre à 100% ! Si après le visionnage de la video plus haut, vous avez encore des doutes… je ne pense pas que votre chat soit asthmatique. Cependant, je ne suis pas vétérinaire, je vous conseille de vous rendre chez le vétérinaire et de faire une radio. Il vaut mieux être fixé plutôt que d’avoir un doute qui pourrait lui être fatal.

J’espère que mon article pourra en aider plus d’uns, j’aurai aimé tomber sur ce type d’article il y a quelques années, lorsque sa toux à commencer. Heureusement pour moi, Ruby est toujours parmi nous et en très bonne santé !

N’hésitez-pas à me poser vos questions, j’essaierai d’y répondre.

Plus d’info sur le site de Trudell Medical Internationel (fabriquant de l’Aerokat)

Plus d’info sur l’asthme félin via cette fiche clinique du Centre DMV de Montréal

Une thèse très poussée et technique par Victoria Vanneph (école vétérinaire d’Alfort)

28 Comments on Mon chat est asthmatique : prévenir l’asthme félin

  1. Coucou ! Oh non :(, j’ai connu la grippe des chats qui est très difficile à faire partir car super contagieuse si ils sont nombreux et elle reste longtemps, mais l’asthme je ne savais pas du tout que les chats pouvaient en avoir.. merci pour ces informations ma belle !
    Des bisous
    Blue Althea

  2. Pauvre d’elle!
    Moi franchement Luny n’a pas mais je vais l’emmener chez le veto parce que il ronronne très fort parfois et ca le fait tousser bizarrement.
    J’espère qu’il a rien de grave.
    En attendant bon courage à Ruby!!!

  3. Coucou,

    MErci pour cet article tres explicatif. Nous aussi on pensait que note matou avait de l’asthme il s’est avere que c’etait beaucoup plus grave malheureusement.
    J’espere que ta Ruby n’aura plus de grosses crises avec toutes ces precautions.
    Bisous

      • Bonjour, ton article est super clair et précis. Mon Doudou, âgé de 15 ans, tousse et fait des crises d’asthme, depuis près de 3 ans, plus rhinites allergiques. Je dois lui faire faire une piqûre de cortisone tous les trois mois, à long terme, ce n’est pas une solution, car ça lui abîme les reins, et efficace sur la toux, mais pas sur les éternuements et les crises. J’ai du lui faire faire une rhinoscopie et une radio des poumons, heureusement que j’ai une super véto, qui m’a permis de passer par une asso, afin de minimiser les frais. On me conseille aujourd’hui aerokat, mais vraiment trop cher à l’achat, donc je commanderai le nébulisateur sur site internet, 57€ sur le site coveto, contre 113€ chez mon véto, d’autant que j’habite l’île de la Réunion, donc frais de port en plus et octroie de mer. En tout cas merci pour ton blog, il est très sympa, et explique bien. J’espère que ta Ruby va mieux. D’ailleurs as tu observé des améliorations avec l’aerokat. Merci pour ta réponse.

        • J’ai observé des améliorations au début, mais ses crises sont revenues quelques semaines après l’écriture de cet article. En même temps, je ne lui ai pas administré tous les jours, simplement en cas de crise (j’ai un peu de mal avec le fait de lui faire respirer des produits “chimiques” quotidiennement). J’espère que ton Doudou ira mieux et je pense que tu as raison de changer de traitement… J’ai également entendu beaucoup de mal sur ces fameuses piqures.

  4. Mon chat utilise le becotide par inhalation une fois par jour depuis qu on lui a découvert une inflammation des bronches. Le veto parle d’usure des bronches. Mon chat a 16 ans et depuis plusieurs mois il semblait atteint d’une affection genre rhume, bronchite ou coriza… On ne savait pas trop. Ça ne guérissait jamais malgré des antibiotiques, des gouttes pour les yeux, des anti inflammatoires…même des inhalations pour animaux… Il toussait parfois mais ça ne ressemblait pas à une toux normale et ça arrivait de plus en plus souvent. Il semblait parfois gêné par des mucosités qui l’empêchait de reprendre son souffle. C est un chat qui a été très peu malade dans sa vie. Son activité a beaucoup diminué depuis cette affection…mais il faut dire qu’il a vieilli. On nous a prescrit un babyhaler avec becotide car une fois J ai tente de lui donner des comprimés contre les affections bronchiques du chat et il a eu une amélioration. Donc on est passé à l’inhaleur pour éviter la cortisone en comprimés et ça semble fonctionner. Avant ça, il ronflait très fort et en mangeant il était gêné pour respirer, il faisait du bruit comme un cochon dans une auge. Le babyhaleur valait 20 euros mais était trop grand pour mon chat, donc on a adapté un rouleau de carton sur l embout. La valve semblait également trop résistante pour bouger avec sa respiration donc on a dû la crever. Il en aspire qd même une bonne partie car on lui laisse un moment sur le nez et il se porte mieux, sans pour autant rajeunir bien sûr. Son état semble stable, il mange bien, ronronne bien… Il ne semble pas avoir d asthme même si certains symptômes auraient pu y faire penser. Mais bref, pour son affection bronchique, cela semble l ameliorer. J avais vu l aerokat après coup sur internet et ça a l’air air pratique mais cher. Mon veto ne m en a pas parlé…on est en retard en France je pense.

  5. Bonjour,
    Je suis bien contente d’avoir trouvé votre article, car cela fait 2 ans que je cherche des personnes dans la même situation. Du coup on se sent moins seul.
    Nous avons adopté Rolino de la SPA y a 2 ans avec un âge estimé entre 3 et 4ans.
    Cela faisait 20 jours qu’il était arrivé à la SPA, apparemment ils n’avaient rien remarqué sur le problème de santé.
    Nous sommes rentré avec Rolino, il était un peu flasque pas vraiment dans son assiette et il toussait.
    Nous sommes allé chez le vétérinaire donc il avait de la fièvre, coryza et pour les toussotements rien d’alarmant pour lui.

    Un mois est passé cela a recommencé et j’ai cherché une vidéo sur internet qui pouvait ressembler aux symptômes et là je me suis décomposé quand j’ai vu que le chat pouvait être asthmatique.
    On a suivi toutes les démarches suite à l’asthme et nous avons demandé de l’aide à la SPA qui ne voulait rien savoir et disait qu’il est tombé malade chez nous et si ca nous posait problème on pouvait l’abandonner à nouveau.
    On s’est battu pour lui et le vétérinaire de la SPA nous a proposé de faire les radios nécessaires et cela a bien montré que Rolino avait cette maladie bien avant.

    Après avoir éliminé chaque élément qui pouvait provoquer l’asthme, on a dû se rabattre sur l’allergie alimentaire.
    On a changé toute l’alimentation croquette et patté tout sans céréales et huile. Cela a bien diminué ces toux mais rien n’est jamais gagné, Rolino aura un babyhaler a vie.
    Surtout ce qui me fait peur c’est qu’il prend du poids vu le changement d’alimentation malgré qu’il est accès à l’extérieur

  6. J’ai une chatte de 10 mois chez qui on vient de diagnostiquer par radiographie de l’asthme.

    Je préfère de loin le traitement “local” par administration de corticostéroïdes en inhalateur (elle collabore assez bien avec l’aérokat) plutôt qu’un traitement systémique (en comprimé ou injection) en fonction des effets secondaires. C’est comme appliquer une crème sur une plaie au lieu de prendre un médicament qui affecte tout l’organisme…

    J’éprouve une certaine difficulté quant à la fréquence des doses, soit deux fois par jour. Je ne sais pas comment je vais faire à moyen ou long terme. Je souhaite donner les meilleurs soins, mais je veux aussi avoir une certaine liberté. Honnêtement, ça m’entraîne de la détresse.

    En fin de semaine, nous avions une fête dans la famille pour Pâques. En temps normal, j’aurai couché là…

    J’avais juste besoin de dire que le diagnostic est assez dur et contraignant pour l’humain, finalement.

    Comme elle a débuté ses crises (quintes de toux) en janvier, l’air sec est probablement un facteur aggravant. J’humidifie l’appart maintenant.

    Je sais aussi que l’objectif du traitement est de donner les plus petites doses possibles pour maintenir la condition (pas de difficulté respiratoire observable et diminution du remodelage bronchique possiblement visible à la radiographie).

    Le traitement d’attaque en inhalateur est de 75$ pour le premier mois. Ensuite, ça devrait être 35$ par mois. L’aérokat 75$. Les radio 3 plans pour le diagnostic: presque 400$. L’argent, c’est pas si pire. Mais c’est administrer les médicaments deux fois par jour qui me pèse. Au Canada, le vétérinaire peut prescrire les inhalateurs (cortico et bronchodilatateur).

    D’autres personnes partagent mon malaise, ma détresse?? Je ne trouve pas d’article ou blog qui adresse ce sujet…

    Merci

    • Bonjour Annick,

      Je peux tout à fait comprendre qu’une fréquence si importante devienne compliqué à gérer. Concernant le traitement, j’avoue être passée par mon médecin, du coup, je n’ai rien payé. Cela n’est pas possible pour vous ?

      Pour être précise, les crises de ma Ruby se sont stoppées rapidement lorsque j’ai changé sa nourriture blindée en céréales et sous produits de toutes sortes. Je viens justement de dénoncer ces mauvaises croquettes dans un article. Aujourd’hui, je n’utilise plus l’aerokat et Ruby ne fait qu’une mini crise tous les 10 jours ou 2 semaines, parfois aucune en 1 mois.

      Je ne peux que vous conseiller de vérifier si vos croquettes & patées sont de bonne qualité.

      • Je crois qu’il peut être important de poursuivre les traitements anti-inflammatoires stéroïdiens malgré une amélioration des symptômes. Les crises ne sont que la manifestation externe. Les dommages, au niveau des tissus des bronches, les risques de complications aiguës (surinfection bronchique) et à plus long terme seront ainsi diminués.

        Le félin n’a plus de crises depuis le depuis des traitements en inhalation. Après le traitement d’attaque (2 puffs 2 fois par jour), on en est à 1 puff 2 fois par jour. J’espère diminuer soit à 1 puff par jour ou 2 puffs, en une seule dose.

        L’avantage du traitement en inhalation versus en comprimé, c’est qu’il y a moins de risque d’insuffisance surrénalienne.

        Je vise donc à plus long terme de pouvoir espacer jusqu’à 36 heures les doses.

        Dans un autre ordre d’idées, j’ai découvert un certain mélange synergique d’huiles essentielles à diffuser, aromathérapie qui semble très intéressant: respire de la compagnie québécoise Aliksir.

        Tout comme dans mon commentaire sur l’article sur les croquettes toxiques, je nomme une compagnie. Je n’ai aucun conflit d’intérêt et ne reçois malheureusement aucune dividende… Il s’agit uniquement de mon opinion personnel. Je ne suis pas non plus une professionnelle dans le domaine animal.

        • Vous pouvez me dire au i eau des huiles essentielles ce que ous utilisez ?
          Moi je viens d acheter 1 traitement homéopathique en gouttes
          Caline ronfle depuis que nous m avons sortie de FA
          Apres plusieurs antibiotiques ils ont dit asthme mais ne pas faire respirer de la ventoline
          Je suis infirmière : je pense que ce sont des restes de coryza mal soigné et asthme… je viens d attaquer la ventoline et flexotide… j ai aussi de la cortisone en comprimé et j attends le traitement de fond en homéopathie… on n etait pas sûrs maintenant j en suis sure de sa pathologie
          Je lui fais des aérosols de temps en temps avec menthe poivrée eucalyptus et arbre à thé ca dépend…

  7. Bonjour ma minette de trois ans est asmathique également . C est une siamois et c est une minette très stressée de tout et de rien. Je suis passée à la litière végétale mais Nala tousse toujours. Mon sol est lavé au vinaigre blanc pas de désodorisant ds la maison. La maison et mon sol sont fait tous les jours. Malgré tout ça elle tousse beaucoup. J essaie de lui donner des gouttes homéopathique mais elle stresse tellement quelle en vomi après. J aimerai vous demander quelles croquettes lui donner car moi elle a les royal canin pour les boules de poils pensant que ça venait de ça. Je suis désespérée de la voire tousser plusieurs fois par jour

  8. Bonjour
    Moi aussi mon ragdoll de 9 ans est atteint par l asthme. J utilise l aerocat avec ventoline deux fois par jour. Des fois il tousse chaque jour une fois. Des fois deux fois. Zu moins 15 fois par mois. J’ai donné qq cachets et fzit plusieurs piqûres au départ. Car ça venait en été (il y a 3 ans env) et depuis un an ça ne part plus.
    J avais des royal canin. J’ai arrêté. J’ai des applaws hypoallergenique. Il revoit de ka pâté matin et soir mais il doit manger plus de croquettes. Comme je pars ts les 2 mois quelques jours impossible de faire sans croquettes. Une personne vient une fous par jour et drpuis toujours il mange quand il veut.
    J aimerais savoir comment purifier l air? Avec un appareil? Je ne veux pas de moisissure.
    Il n à jamais eu de crise sauf beaucoup de toux et donc ça le fait respirer vite. Après seule une piqûre se cortisone le calme. J évite den arriver là mais quand je rentre c’est le cas car personne ne le fait inhaler. C’est délicat.
    Je me parfume dans la salle de bains et je n utlise plus de bougies parfumées.
    Quand il ronronne très fort ça peut ke faire tousser mais en général c’est sans raison. En plein sommeil par ex..
    J aimerais tellement qu’il guérisse mais on guérit pas de l asthme. Les poumons montrent clairement qu’il y a eu un changement.
    Il reçoit un traitement homeopathique drpuis un mois. Ça a l air d aider un peu.
    Je suis contente de ne pas être seule.
    C’est cher et fatiguant. J’ai peur de partir en vacances. Mais ma famille habite en France et je ne peux pas le prendre sans le vacciner contre la rage. Ce qui est inutile.
    Si vous avez des conseils pour humilier l air. Ce serait bien
    Son nez me semble sec zu toucher. J avais pas remarqué. Chez vous aussi?
    Florence

  9. Bonjour et merci pour votre article , ma chatte est asmathique et je suis si triste de la voir tousser de devoir lui donner medocs et piqures au moment des crises je vais essayer l inhalateur . J aimerai tant que cela s’arrête . Merci encore . Je vais suivre vos conseils par contre c’est difficile de ne pas la caresser pendant qu’elle ronronne je l’aime tant . Merci Carline et bise à Ruby

  10. Bonjour merci pour votre article.. J’ai un persan de 9 ans à qui ont vient de diagnostiquer de l asthme. Étant asthmatique moi même je me suis procurée tout ce qu’il fallait pour le soigner.
    Actuellement il est toujours sous cortisone depuis un mois environ il devrait finir bientôt son traitement.. Pouvez vous me donner simplement la posologie pour la becotide s’il vous plaît

  11. Bonjour je tombe sur votre article après plusieurs jours de recherche sur la toux de plus en plus fréquente de ma chatte et malheureusement les vidéos me font exactement penser à ses toux … je préfère également la médecine douce je vais voir un autre veto cette semaine et j’aimerai aussi savoir la différence entre la ventoline et becotide ? Et où se procurer la becotide ? Vous remerciant par avance

  12. Bonjour, et merci pour cet article !
    Ma petite contribution, si cela peut aider d’autres personnes 🙂
    Mon chat est aussi asthmatique depuis plusieurs années, et après avoir beaucoup tâtonné (moi aussi au début je pensais que c’était des boules de poils..) on est arrivé à un certain équilibre. J’ai arrêté de fumer dans la maison (gros regret de ne pas avoir pensé plus tôt que ça pourrait impacter mon chat… maintenant je donne l’information dès que je peux pour éviter qu’on ne fasse les mêmes bêtises que moi T.T), bougies, encens, produits chimiques de nettoyage et parfum je ne m’en sers presque jamais. J’utilise l’aspirateur et serpillère (savon noir) régulièrement. Niveau traitement, j’ai essayé de l’homéopathie pour chat ça n’a eu aucun effet. J’ai aussi essayé des inhalateurs mais ça terrorise ma mimine 🙁 J’avais même essayé de garder le produit dans ma bouche pour le lui souffler dessus délicatement (moins effrayant que l’espèce de grosse bonbonne!), mais ça lui faisait peur aussi ! Maintenant, elle est sous dermipred, donc cortizone et a priori, c’est à vie. Mais on lui en donne la dose la plus minimale possible : 1/2 cp 5x par semaine, et dans les périodes où elle tousse moins, je diminue encore la dose. L’objectif est d’éviter au maximum les crises, car cela lui fragilise les poumons, tout en lui donnant la plus petite dose possible. Pour les croquettes, on lui donne du Canagan, mais je suis en train de voir s’il n’y aurait pas mieux car elle a un peu maigri ces derniers temps, elle n’est plus toute jeune (13 ans en mai).
    Après, quand elle a encore une crise (mais c’est devenu assez rare maintenant), je vais vers elle et je lui parle pour qu’elle ne panique pas. Je crois que ça l’aide à se calmer !
    En dehors de ça elle a la pêche, elle joue, sort et est très caline 🙂
    Voilà pour moi !

  13. Bonjour,
    Mon chat a deux ans et demi, asthmatique depuis ses 1 an. Malgré les traitements sous Dermipred, dès que j’arrête ça reviens aussitôt… J’ai vu un autre veto que l’habituelle il y a 18 jours car il avait une vilaine blessure suite à une escapade dont il n a pas l’habitude. Le veto s’est focalisé plus sur sa respiration que sur la blessure. re radio qui montre que d’aucune trace lors de la première crise on est passé à une grosse inflammation des bronches + début d’emphysème…. Il lui a fait une piqûre de cortisone et il n’a plus toussé depuis. Je ne crie pas victoire, c’est encore récent. J’ai acheté housse de matelas+ oreiller + traversin +couette anti acarien ( attention bien prendre du matériel medical), supprimer tous les nids à poussière ( reste que le canapé pour lequel je n’ai pas le choix), lavage de tous les couchages (chat +chien) j’ai changé une fois de plus ses croquettes ( les 4 autres qu’il a eu contenaient toutes du poulet sans exception, la je suis au tout poisson…), et j’ai baissé le chauffage à 18° pour éviter les acariens. c’est une sacré galère et je me sens bien démunie….

  14. Bonjour, mon chat tousse depuis environ 5 ou 6 mois mais quand il tousse ce n’est pas gras comme sur la vidéo. C’est plutot sec ! Au debut c’était 2 ou 3 fois par mois et depuis janvier on est passé à 2 fois par jours tous les 2 jours. Go chez le véto qui lui a prescrit comprimés de corticoïdes pendant 10 jours + anti-toussif et il tousse encore tous les 3 jours alors je dirais que ca n’a pas vraiment fonctionné…
    Sur la radio on voit une bronchite mais pas de lésions dues à l’asthme mais apparemment c’est parce que c’est trop ressent…
    Pourvu qu’il n’ait pas ça surtout que je ne saurais pas quoi faire pour le soulager… il a déjà des croquettes qans céréales depuis sa naissance + nourriture humide filet de poulet matin et soir. Je n’utilise pas de bougies, ni parfum ou aitres produits chimiques, super à cheval sur l’hygiène de ses dodos ainsi que de ma literie… la poussière est faite régulièrement… bref je prie pour que ce soit autre chose. J’ai ai peur qu’il fasse une grave crise quand je ne suis pas là est de le retrouver mort en rentrant.

  15. Bonjour, en trainant sur des recherches d’asthme félin je suis tombée sur cet article mon chat en souffre également :
    Première quinte de toux à ses 6 mois, rendez vous quasi mensuels chez la vétérinaire car nous n’arrivions pas à savoir ce qu’il avait : radio, lavement des bronches, test de médicaments par voie orale etc, c’est lors d’une absence pour un voyage, je l’avais confié à mes parents, et une crise qui a bien failli lui coûter la vie, que nous avons posé le diagnostic. Il avait 1 an! S’en est suivi de nouveaux des rendez vous mensuels pour injection de corticoïdes. Je détestais cette idée mais ma vétérinaire ne me trouvait pas d’autres solutions, me disant que peu de chats supportaient l’Aerokat. 2 ans à faire ce rituel (et 2 ans d’effets secondaires avec un budget conséquent à prévoir tous les mois). Une grosse crise m’a forcée à le laisser en urgence une nuit sous respirateur à la clinique, ça a dû le traumatiser (nous sommes très fusionnel), a partir de ce jour, les rendez vous de piqures mensuelles sont devenus un supplice (hyperventilation, transpiration excessive, morsures, etc etc), parfois 4 personnes pour le tenir afin de lui administrer l’injection. Ça devenait trop pour moi mais je ne voulais pas le laisser souffrir non plus! Je suis tombée sur une jeune vétérinaire nouvelle, qui m’a convaincue d’essayer l’Aerokat avec les inhalateurs. Elle m’a bien montrée comment faire, quels types de posologies administer etc et là… miracle!!! C’est comme s’il en redemandait!! Par contre nous nous sommes aperçus que l’inhalation devait être quotidienne, sans ça les nouvelles crises apparaissent. Mais heureusement que je suis tombée sur cette jeune vétérinaire qui a allégé le supplice des piqûres. 2 ans maintenant que nous utilisons l’Aerokat et seulement une seule piqûre depuis (le mois dernier, sûrement du fait du temps très très humide des derniers mois et du retour du pollen)! Même si l’achat coûte cher, que c’est contraignant de le donner tous les jours, j’ai retrouvé un chat très joueur, avec un poil merveilleux (qui était totalement gras par les injections) et avec peu de crises (environ 5 par an, qui se gèrent par le prise de ventoline en supplément), la famille et amis ont été mis à contribution afin de savoir comment lui administrer son Aerokat et nous pouvons nous absenter quelques jours sans la moindre inquiétude.
    Dommage que les vétérinaires français ne soient pas mieux renseigner sur cette pratique qui sauve pourtant la vie de nos matous. Avec les injections mensuelles, je ne donnais pas cher de sa vie à mon petit chat, car de gros risques de diabète étaient à prévoir, surtout qu’il a commencé son asthme dès tout petit.

  16. Bonjour !

    Je n’ai pas encore de matou, mais je me renseigne sur l’asthme, nous avons repéré un chat en association qui est sujet à de grosses crises, et nous nous intterogeons quand au prix du traitement.

    Merci en tout cas pour cet article très complet !

  17. Bonjour,
    merci pour cet article complet.
    Pour compléter, voici un exemple de posologie du flexotide 250 pour traitement de fond donné par ma véto.
    Instiller une pression dans l’aérokat à distance du chat puis faire inhaler pendant 8 respirations :
    – matin et soir pendant 7 jours
    – puis une fois par jour pendant 7 jours-
    – tous les 2 jours pendant 15 jours
    – 1 fois par semaine pendant 1 mois
    puis essai de sevrage complet.
    On m’a dit qu’il fallait décroître les corticoides progressivement pour protéger les surrénales.
    Bon courage à tous !

  18. Mon chat d un an et 3 mois souffre d asthme certainement en raison d un coryza non soigné. Je l ai trouvé dans la cours de mon immeuble qd il avait environ 6 mois. Après 2 piqure de cortisone, on vétérinaire m a parlé de chambre d inhalation. J utilise dc l aérokat avec becotide depuis quelques jours. C est le meillleur traitement de l asthme selon mon vétérinaire et effectivement je lui en ai administré ce matin après une quinte de toux, il est beaucoup mieux depuis. Il n aime pas trop l inhalateur mais je le prends contre moi en lui maintenant doucement la tête, je fais 2 pulvérisations sur le côté et ensuite j applique doucement le masque. Il commence à s y faire.
    Je conseille ce traitement vivement. La cortisone c est mauvais à long terme, surtout en piqûre.

    Celia

Répondre à Mary Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.