blogueuses nos pires partenariats

Blogueuse & partenariats qui tournent mal !

S’il y a bien une chose compliquée à gérer lorsqu’on est blogueuse, c’est bien la partie partenariat ! La plupart des lecteurs et abonnés ne voient que le côté positif du travail, comme la réception de colis ou l’invitation à des événements super cool. Toutes ces images de rêve traduisent ce qui se passe aujourd’hui sur les réseaux…Le superficiel et le fait de montrer à quel point les marques et notre vie est géniale. Sachez que la réalité est parfois plus nuancée, d’ailleurs, je passe délibérément le sujet de l’hypocrisie entre blogueuse, mais j’y reviendrai un jour plus en détail.

Pour en revenir aux partenariats, en effet, les relations blogueurs-marques sont parfois très complexes et lorsque cela se passe mal… C’est la rupture définitive ! Il faut tout de même l’avouer, les blogueuses sont fières et ne veulent plus être prises pour des jambons. Nous sommes toutes passées par là, un partenariat qui dégénère et des relations bien moins cordiales qu’au départ. Mais alors, que peut-il se passer pour que ce monde bisounours se transforme en guerre ou ignorance totale ? Bien évidemment, je parle de mon expérience personnelle, mais également, d’autres histoires entendues ici et là.

 

blogueuses nos pires partenariats

5 exemples de partenariats blogueuse qui dérapent !

1 ) Les marques qui harcèlent pour obtenir un article ou un post

C’est un fait, beaucoup de marques insistent et persistent lorsqu’elles envoient un produit. Leur but est bien évidemment de profiter de notre visibilité sur le blog ou les réseaux sociaux. Dans les faits, je trouve cela plutôt normal de faire un retour sur un produit lorsque la demande vient de notre part ou que cela a été spécifié en amont. D’un autre côté, nous recevons beaucoup de produits « surprises » et quelques fois nous acceptons même des envois de marques très discrètes, pour (nous l’espérons) tomber sur la perle rare et en parler à nos lecteurs. Sur le papier cela à l’air plutôt simple mais en réalité, c’est une sombre affaire !

Ces marques et rp qui nous harcèlent à coup de mails sont, bien souvent, des marques inconnues au bataillon qui n’ont pas bien compris comment fonctionnait leur métier. Nous forcer à écrire un article ? Je ne vois pas bien l’intérêt, à moins de pondre un article pub sans aucun intérêt. 

Mon expérience de partenariat blogueuse

Plus personnelement, j’ai mis fin à des partenariats assez anciens qui me demandaient de faire un post voir un article pour chaque envoi reçu… Il n’y a donc plus rien de ponctuel, c’est clairement du forcing ! D’ailleurs, je refuse catégoriquement les démarches dans ce sens qui arrivent plusieurs fois par jour sur ma boite mail. Le fameux : « Je peux vous envoyer des produits en échange d’un article et d’un post Instagram ». Le fait de donner son accord pour un produit que :

  1. Je n’ai pas souhaité au départ
  2. Je ne connais absolument pas

C’est niet… je préfère de loin choisir ponctuellement des produits sur des plateformes influenceurs, le deal est le même mais je reste libre des choix.

Attention, je suis consciente que les blogueuses débutantes pourront être charmées, voire honorées de recevoir ce type de demandes… Foncez si vous avez besoin de matière pour vos articles, c’est comme cela que vous pourrez ensuite être plus sélectives.

 

blogueuses nos pires partenariats

2 ) Les envois de colis différents en fonction du nombre d’abonnés

Je crois que ce sujet est le plus épineux entre nous, les blogueuses. En effet, il n’est pas toujours facile de voir qu’une marque nous fait moins confiance et privilégie d’autres influenceurs plus importants en terme de chiffres. D’ailleurs, le plus frustrant reste ces gros poissons sur les réseaux qui ne possèdent aucun support et qui se contentent d’une vulgaire photo médiocre sur Instagram. Ce type de partenariat blogueuse finira forcément par dépérir ! En tant que blogueuses, nous voyons ces produits comme une source de contenu pour nos blogs, un bel article détaillé et de belles photos qui aideront nos lecteurs à faire leurs choix. Alors, lorsqu’on voit ce que ces personnes influentes en font… Quel gâchis !

Bien entendu, il y a une part de jalousie et de vexation, nous sommes humaines après tout ! La réalité est que certaines marques ou agences ne prêtent pas vraiment attention au travail fourni et privilégie les nombres de likes insta/commentaires ultra nombreux (bien souvent issus d’insta pods je le rappelle). 

Mon expérience de partenariat blogueuse

J’ai fait le choix de travailler avec ce que j’ai… J’essaie de ne pas regarder dans l’assiette de ma voisine influenceuse et de me concentrer sur mon boulot ! D’ailleurs, je suis (du verbe suivre) très peu d’influenceuses sur Instagram, seulement celles qui proposent un contenu travaillé, et pour 90% d’entre elles, elles possèdent bel et bien un blog actif ou une chaine youtube ! Les brasseuses de vent professionnelles ne m’intéressent pas, donc logiquement, je ne vais pas voir leur compte. L’envie est un bien vilain défaut et je me refuse de jouer dans sa cour. Concernant les agences et les marques, je suis plutôt mitigée, cependant, je reste patiente et me dis que le travail paiera forcement tôt au tard. Oui, les filles la persévérance est la clé !

 

blogueuses nos pires partenariats

3 ) Les rp qui dénigrent et prennent les blogueuses pour des idiotes sans cervelle

Cela arrive rarement, mais arrive tout de même ! Je pense honnêtement que les rp ont su s’adapter très vite au digital et comprendre la relation blogueur. Cependant, des exceptions existent toujours, et croyez-moi, lorsque vous tombez sur ce genre de cas, c’est plutôt compliqué à gérer ! Pour faire simple, il s’agit de rp ne considérant pas les blogueuses, une genre de vieille école qui nous prennent pour des adolescentes en quête de succès et de produits. Vous savez, le cliché de la youtubeuse beauté superficielle qui ne sait pas s’exprimer ? Et bien, ces rp là l’appliquent également aux blogueuses… Leurs chouchous ? La presse écrite et les journalistes qu’elles considèrent comme des reines. Même si les mentalités ont évolué certaines marques et agences restent bloquées dans le passé (nul besoin de citer de nom).

Il n’y a rien de plus vexant pour nous, les blogueuses, de ne pas être  prises au sérieux. Le travail que nous fournissons est très personnel et demande beaucoup d’investissement. Alors, lorsqu’on nous ment délibérément ou qu’on nous prend clairement de haut… C’est carton rouge, aucun retour possible !

Mon expérience de partenariat blogueuse

J’ai très peu d’expériences significatives sur le sujet ! Dans ces fameux cas, les rp ont été très mauvaises, je pense honnêtement qu’elles n’ont pas bien compris leur coeur de métier. D’ailleurs, en regardant de plus près, leur éthique était à l’opposé de mes convictions ! Un jeu désagréable qui ne dure pas bien longtemps ! Résultat ? Plus jamais je n’aurai affaire à cette agence ou marque… Triple carton rouge !

 

blogueuses nos pires partenariats

4 ) L’ignorance de certain rp si vous n’avez pas de gros chiffres

Cette partie va être plus courte que les autres, en effet, tout est dit dans le titre. Beaucoup de marques estiment qu’il n’est pas nécessaire de répondre aux « petits » blogueurs ! C’est quelques chose de très frustrant que nous avons toutes connues un jour ou l’autre. Le fait de démarcher des agences ou des marques en direct afin de pouvoir tester leurs produits est monnaie courante. Certains verront ça d’un mauvais oeil, personnellement, je trouve cela intelligent et plus que nécessaire lorsqu’on débute.

Il faut avoir du cran et tenter de tirer son épingle du jeu, surtout lorsque vous proposez un joli contenu ! N’hésitez pas, contactez les marques ! Alors, lorsque les blogueuses portent un intérêt pour une société et qu’elles écrivent un mail important qui leur a demandé du temps…Oui, elles méritent une réponse ! Même une réponse pré-écrite, mais une réponse ! Certaines blogueuses persistent, et continuent d’envoyer leur mail dans l’espoir d’obtenir une réponse quelle qu’elles soient… Les partenariats blogueuses sont décidément pas faciles !

Mon expérience de partenariat blogueuse

Du plus loin que je me souvienne, lorsque j’ai ouvert mon blog, j’ai pratiquement toujours reçu des réponses à mes mails ! Qu’ils soient positifs ou négatifs, je les ai toujours pris avec philosophie. Pour les refus, je suis simplement partie du principe qu’il fallait que je me m’améliore et que je re-tenterai ma chance plus tard. Cela a fonctionné pour plusieurs partenariats… Quant à ceux qui m’ont ignorée, je n’ai jamais retenté d’envoyer un mail. J’estime que le forcing n’est pas la meilleure des solutions ! Et puis, certaines sociétés sont revenues vers moi quelques années plus tard.

Si aujourd’hui j’ai assez de partenaires, quelques uns peuvent tout de même ignorer mes mails. Le manque de temps est à prendre en compte, bien évidemment. Mais là, non, je parle de certaines rp ne répondant qu’aux énormes influenceuses et ignorant les autres… C’est la manière de faire d’une énorme structure, et j’avoue ne pas bien comprendre ! D’ailleurs, il est toujours difficile de comprendre si le comportement d’une rp est le miroir de sa société ou si c’est uniquement son caractère qui prend le dessus sur son travail. 

 

blogueuses nos pires partenariats

5 ) Les marques n’acceptant pas la critique

C’est un sujet très récurrent, autant pour les marques que pour les lecteurs. Si la plupart des marques réussissent à surmonter leurs égos surdimensionnés et accepter une critique constructive. D’autres, prennent vite la mouche en envoyant des mails assassins, aux tons menaçant. Le fait d’envoyer des produits gratuitement ne garantit en aucun cas que nos retours seront 100% positifs… Au contraire ! Les blogueuses testent pour de vrai et donnent leurs avis honnêtes (en théorie), alors, oui très chères marques, il y a des chances pour que l’article ou le post Instagram ne fasse pas de longues éloges à la gloire de votre produit. Comme dirait la pub « C’est le jeu ma pauvre Lucette » ! D’un autre côté, il n’y a rien de plus glorifiant, pour un partenaire, de lire un article honnête et de s’apercevoir que son produit est génial. 

Mon expérience de partenariat blogueuse

Tout d’abord, je tiens à préciser que je modère toujours mes critiques, en effet, je ne m’amuse pas à cartonner gratuitement une marque ! Le fait de ne pas aimer la texture d’un fond de teint est clairement subjectif et n’est pas très grave en soi. En revanche, je ne plaisante pas avec les répercussions sur la santé… C’est exactement ce qui s’est passé pour ce produit (je vous laisse lire l’article). J’ai raconté de manière factuelle mon horrible expérience ! Résultat ? Mail dès le lendemain, sur un ton pas très sympathique et me spécifiant que j’aurai dû leur envoyer mon article avant de le publier… La blague ! Puis, voyant que l’article était en première page de google pendant 1 an… Un deuxième mail plus important avec menace et mise en demeure ! Très très sympa tout cela ! 

D’autres marques, ont pris la mouche pour quelques critiques sur leurs produits au sein d’un article… Plus aucunes nouvelles depuis ! C’est toujours très étonnant d’avoir des marques pensant que nos articles ne mentionneraient que des points positifs. 

 

blogueuses nos pires partenariats

 

Et vous, quelles sont vos pires expériences en terme de partenariats ? 

 

28 comments on “Blogueuses : Ces pires partenariats !”

  1. cc

    j ai vu d’autres blogueuses dirent pareil que toi sur les partenariats quand on donné un avis negatif. je trouve ça dommage de porter aux nues un.produit alors qu’on l’a trouvé nul. Et ce qui est pire c est les menaces c est mesquin de la.part de la.marque de faire ça.
    En tout cas ton article est super.

    • Comme je dis souvent, dire d’un rouge à lèvres qu’il est « nul » reste superficiel… En général, on essaie de donner un avis constructif et de ne pas tacler méchamment la marque (question de bon sens aussi). En revanche, lorsqu’un produit a des effets négatifs sur la santé… C’est une autre affaire, on se doit d’en parler !

  2. je ne suis pas blogueuse mais c’est intéressant d’avoir l’envers du décor car on pense souvent que votre métier est facile!
    bravo pour ton honnêteté
    Reste ainsi

  3. Métier difficile. Heureusent qu il y a des blogueurs honnêtes.
    Par ce que nous, commun des consommateurs nous croyons ce que vous dites, comme nous croyions notre médecin quand il nous diagnostic une maladie, comme nous croyions notre dentiste lol..
    Je te lis toujours avec plaisir .
    J aimerai connaître les sites de blogueurs beauté de  » confiance » pour ma culture personnelle. Aurais tu 2/3 liens âme transmettre?
    Bonne journée, et bravo encore une fois un ta franchise ( comme pour le post sur Facebook). Une championne qui a pas peur des mots : NE CHANGE PAS !

    • Je ne dirais pas « difficile » non plus, je souffre beaucoup moins qu’enfermée dans un bureau, il faut l’avouer 🙂 ! Il est clair que nous avons un devoir d’honnêteté envers nos lecteurs, dans le cas contraire, je ne comprends pas bien le but (se faire de l’argent salement ?). Merci à toi pour ce joli commentaire, cela me pousse à écrire plus d’articles « humeurs » et dénoncer certaines choses, même si elles sont déjà très connues dans le milieu.

      Des blogueuses honnêtes, il y en a beaucoup… Il s’agit de blogueuses qui osent critiquer un produit librement ! J’aime beaucoup :

      http://www.julieworldofbeauty.com
      http://babillages.net
      http://lodoesmakeup.com
      http://beautylicieuse.com
      http://www.kleo-beaute.com
      http://labeautedelam.com
      http://www.rosemademoiselle.com
      https://vanessasecrets.wordpress.com
      http://totallybeautyaddict.fr
      http://janisensucre.com
      https://www.needsandmoods.com

      D’ailleurs, je trouve les « grandes » blogueuses globalement plus honnêtes que les « grandes » youtubeuses…

      • Merci pour ta réponse!
        Je vais regarder rapidement ces blogs.. Certains me parlent d ailleurs ..
        Tous les métiers sont difficiles en ce moment, je fais partis de ceux en bureaux avec forte pression hi hi …. Autant j aime te lire, ton boulot n est pas pour moi. Trop peur d une réaction sur ma peau, ou à force de tester mille produits me bousiller la santé ! Par contre oui avant d acheter je vais consulter les blogs et les avis que je recoupent. Donc merci à vous, De tester et donner votre avis, subjectif certes, mais qui aident à choisir..( sans compter le faite que je passe un bon moment dans mon canapé :-). )
        Moi je te trouve honnête, les billets  » humeur  » oui continue .car sans cela les choses ne bougeront jamais. Quoi que tu puisses dire cela fait toujours avancer la réflexion et rien que pour ça c est gagné .
        Dans tous les métiers il y a des malhonnête, des véreux, des menteurs, des manipulateurs .ne change pas de ligne de conduite, reste toi même surtout . C est grâce à ça que tu marqueras ton empreinte sur la durée. Les châteaux de cartes s écroulent si vite de nos jours … Bref tu m as comprise!!

        À très bientôt

        • Je connais très bien… J’ai été en bureau pendant plus de 10 ans, et idem, avec beaucoup de pression ! Le tout est de savoir le gérer (si possible). Je peux comprendre, le blog n’est pas forcement pour tout le monde, les tests se passent plutôt bien en général (bon ok, pas pour cellublue), c’est tout de même un risque !

          Merci pour ton ressenti, les billets humeurs sont assez compliqués à écrire, et oui, on se dévoile un peu plus et forcément cela attire les désespérés en quête de polémique… C’est le jeu ! Xx

  4. Tout n’est pas rose chez les blogueuses loin de la, merci à toi pour cet article.
    C’est toujours délicat ces partenariats et je croix qu’il faut rester honnête et sincère dans les retours que ça plaise ou pas. J’ai arrêté de suivre certaines Youtubeuses car trop de placement de produit ou « tout est génial et super…achetez j’ai un code promo etc…. ».
    J’ai eu un Test d’une semaine d’une cure détox via un envoi gratuitement chez moi. J’ai fais mon article-retour comme je l’entendais et personne n’a rien trouvé à redire et tant mieux.
    Quand à faire lire un article par la marque avant la diffusion sur le blog je suis bien d’accord avec toi c’est non !.
    Après chaque avis des blogueuse est à prendre avec parcimonie, un produit que ne convient à l’une peut convenir à une autre.
    Bonne journée.

    • Je te comprends, lorsque l’appât du gain rentre en jeux, c’est compliqué de démêler le vrai du faux… Surtout lorsque ces influenceuses ne disent que du bien et constamment ! D’ailleurs, je préfère largement lire les blogs… Les photos ne trompent pas ! Croire un influenceur sur parole est plutôt compliqué de nos jours, surtout lorsqu’on voit le nombre de partenariats cachés.

      Je trouve aussi qu’il est important de donner son avis objectif et sincère ! On est d’accord, les goûts et les couleurs ne se discutent pas… Et puis, concernant les soins, nous ne sommes pas dermatologue… Toujours délicat de recommander les yeux fermés un produit même si on l’adore.

  5. Ton article me dérange profondément.
    Lire des trucs comme « ces produits sont nécessaires pour notre contenu », « c’est normal de démarcher les marques », « on ne va quand même pas écrire un avis pour chaque produit reçu »…

    Je trouve ça particulièrement prétentieux.
    Fût un temps, le bloging était quelque chose qu’on faisait parce qu’on aimait écrire. Pas pour recevoir des produits gratuits et se faire rincer par les marques. Tu joues la carte du « on est pas blogueuse pour avoir des cadeaux » et pourtant ton article dis tout le contraire.

    Les marques ne vous doivent rien. Elles existent très bien sans les blogueuses. La relation doit être un échange de bon procédé et se faire dans le respect. Mais personne n’est indispensable comme on dit.

    Et puis ces histoires de colis surprises, ça me fait grincer des dents aussi. A moins de mettre son adresse postale à la disposition de tout le monde, il y a bien une demande ou une prise de contact à un moment, donc la possibilité de refuser. Et pour des marques qui auraient déjà ton adresse, on peut très aisément dire à une marque « merci de me consulter avant d’envoyer quelque chose ». Donc dire « je reçois trop de colis, on ne me demande pas mon avis, je ne peux pas parler de tout », je trouve ça franchement malhonnête.

    En bref, il faut savoir rester à sa place. Il y a certes des dérives de la part de certaines marques mais je pense que les blogueuses ne sont pas aussi innocentes que ça.

    • Et bien et bien, pour écrire un commentaire si long et si virulent, c’est que tu as du être touchée personnellement ! Ton ego en a t-il pris un coup ?

      Les phrases que tu reprends ne sont pas les miennes, c’est très facile de modifier mes propos et prétendre que c’est le message que je souhaitais passer. Ces propos sont les tiens pas les miens ! Si tu as des problèmes de compréhension ou que ton animosité te fait déformer les choses… Tu peux t’abstenir de laisser des commentaires non-constructifs et qui déforment la réalité !

      Autre point, peut être que pour toi les produits reçus sont des « cadeaux » mais pour nous, ce sont des outils de travail ! Remettons les choses en place, je blog à temps plein ! Lorsque je reçois des colis, je vois le travail que cela engendre derrière, pas le nombre de rouges à lèvres en plus dans ma collection. Il ne s’agit plus de sauter au plafond pour économiser sur mon maquillage personnel, c’est totalement absurde.

      C’est fou comme les colis recus par les blogueuses beauté peuvent attirer tant de haine, surtout auprès d’autres blogueuses qui n’en reçoivent pas. Tes paroles reflètent un mal-être et une jalousie certaine. Il serait peut-être temps de te reconvertir ?

      Et oui, nous recevons beaucoup de colis qui ne sont pas annoncés, je dirais 50 % sur le total ! Des colis de marques/agences avec qui nous travaillons déjà, cela va de soit… Il s’agirait d’avoir un peu de logique tout de même. Et au fait, nous ne sommes pas des machines, il est normal de sélectionner ce dont on va parler !

      Encore une fois, tu déformes tous mes propos, tu dois avoir beaucoup de haine et d’amertume pour composer un commentaire aussi malveillant.

      Bonne continuation !

    • QUELLE PLAIE le Troll version blog
      PK passer son temps à critiquer les autres, t’as pas une vie? Pas assez de lettres sur un tweet dc tu viens ici?
      Moi j’ai adoré carline ton article n’ecoute Pas cette mégère

      • Et encore je n’ai pas validé le dernier commentaire… Que de négativité, haine et mauvaise foie, qui n’ont rien à faire sur mon site :

        « Nan parce qu’en fait, je ne blogue pas pour des rouges à lèvres, j’en ai à peu près rien à foutre »
        « tu as cherché la merde »
        « Juste un profond ras le bol de filles dans ton genre qui se prennent pour des starlettes… »

        Moi aussi je sais prendre des phrases et les sortir de leur contexte !

    • Je me permets d’intervenir sur ton commentaire. Cest quoi cette frustration?! Comme dit plus haut ça fait vraiment troll. On donne un avis sans agresser les gens et sans porter de jugement. Toi tt ce que tu fais cest pourrir la personne. Tu fais la maligne mais quelle genre de personne gaspillerai son temps a laisser des comm a ce point négatifs?! Son article est très bien, rien ne ma choqué au contraire, elle parle de ce que personne ose dire. La mentalité française de toujours cacher sa réussite et avoir honte de ce quon a acquis, cest a cause des gens comme toi. Honte à toi de pourrir un article just pr te sentir mieux dans tes shoes!!!!!

      • Merci Julie, cela me touche … Je pense qu’il serait plus intelligent de couper court.

        Porter de l’importance et du temps à une personne si mauvaise… Très peu pour moi !

  6. Oh la stop la médisance . Si ce post dérange certaines,qu elles passent leur Chemin. On est la pour apporter une réflexion constructive sur les aléas d un métier. On est pas la pour casser du blogueurs’
    on a le droit de pas être d accord. Mais respect avant tout, échange, discussion..

  7. Je trouve cool qu’elle encourage les blogueuses débutantes, ttes les blogueuses ne le font pas. Les gens voient le mal partout alor qu’elle donne juste un conseil. Celine a raison, stop à la médisance et à la méchanceté gratuite.

    • C’est exactement ça, il faut arrêter de croire que les débutantes au contenu de qualité n’espèrent pas de partenariats. Je ne vois pas le mal de vouloir se faire connaitre, tant que cela est fait dans les règles ! Il faut faire la différence entre les croqueuses de produits et les blogueuses en quête de joli contenu, de partenariats solides et sur le long terme.

  8. Bonjour Carline,
    Merci beaucoup pour cet article, j’admire ta façon de tout dévoiler sans peur d’etre enlever de la liste de colis. Quand une bloggeuse ou youtubeuse recommande je me mefie toujours, rare sont celles qui ne sont pas forcée de dire telle ou telle chose. Merci de ta franchise.

    • Salut Nathalie !

      C’est vrai que ce genre d’article ne va pas franchement plaire à certains… En même temps, lorsque j’ai envie d’écrire sur un sujet, j’essaie de le faire spontanément et de ne pas penser aux pires conséquences qui pourraient s’abattre sur moi.

      Je pense que la meilleure manière de se faire un avis sur le maquillage, c’est de lire un article complet avec swatch, makeup, avant/après ect… Les photos de mentent pas (normalement).

      Quant aux soins, là forcément, il faut se fier à la blogueuse et à son expérience… Attention donc ! Entre nous, la plupart des grosses blogueuses ne prennent pas le risque de mentir sur les effets indésirables (par exemple) et ont pas mal de principes.

  9. Merci pour cet article qui me rappelle beaucoup de chose!
    Les RP qui te considèrent trop « petite », pas assez intéressantes et les instagrammeuses aux photos pas bien travaillées Mais qui bizarrement sont au centre de l’attention.
    La blogueuse est rancunière à ca lui! Et la blogueuse est franche; vive la blogueuse! XX
    Lyna
    http://Www.beautybylynmed.com

    • Ahahah Vive la blogueuse, c’est bien ça ! Pourtant, je n’ai jamais de soucis avec les Rp, au contraire, 99% sont exceptionnels… Il y a des exceptions partout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *