Facebook réseau voyeur hypocrite

Facebook, je ne t’aime plus !

Il y a bien longtemps que je souhaite traiter de ce sujet… Le destin tragique de Facebook, ce réseau social adoré de tous…Ou presque. Celui qui nous a donné l’envie de communiquer et de garder contact avec nos prochains. S’il existait bien d’autres plateformes auparavant : Msn, Skyblog, Copains d’avant… Facebook s’est très vite imposé comme le leader, nous faisant presque oublier le réel but de la démarche… Échanger ! Au départ, Facebook était parfait pour réunir famille et amis au sein même d’une page, cependant, le réseau social a vite dérivé vers une ambiance plus malsaine. La faute à qui ? Toi, moi, nous, vous, ils… Une plateforme impersonnelle où tout le monde s’ignore mais commère délibérément la vie des autres. 

Il y a bien longtemps, j’ai décidé de consacrer mon précieux temps à Instagram ! La raison ? Un réseau social qui me parlait beaucoup plus, des passionnés de photos et d’art en général. Cet attrait pour la photo et ces échanges avec des personnes inintéréssées me parlaient beaucoup. Là, plus question d’être entre « famille & amis », il s’agit de rencontres virtuelles avec des personnes du monde entier sans jugement. Le temps n’a fait que developper mon intérêt pour cette plateforme, m’en faisant presque oublier Facebook, ce premier réseau que j’adorais tant au départ…

Ps : je ne parle absolument pas de ma page Facebook Carline Beauty, mais bien de ma page personnelle.

Mais alors pourquoi ? Comment expliquer les dérives de Facebook et ce goût amer bien présent lorsque je pense à lui ?

 

Facebook réseau voyeur hypocrite

1 ) Facebook et le voyeurisme

L’aspect qui me dérange le plus sur Facebook ? La capacité énorme des gens à épier leurs prochains. Il ne s’agit en aucun cas de bienveillance, mais plutôt d’une curiosité mal placée qui se convertit bien souvent en jalousie. En effet, le fait de voir l’autre échouer, réjouit, et au contraire, sa réussite peut provoquer des animosités. Facebook est devenu si malsain que l’essence du verbe « échanger » n’existe plus ! Regardez la plupart des publications de vos amis et voyez le nombre d’interactions… presque nulles ! Pourtant, le rôle de vos amis et votre famille n’est-il pas d’échanger, rigoler ou discuter avec vous ? Soyons honnête, nos amis Facebook sont des inconnus, attendant une info croustillante et bien souvent mauvaise, celle qui les confortera dans leur petite vie. Quand on y regarde de plus près… Qui sont nos amis Facebook ? 

  • Amis d’enfance
  • Connaissances scolaires (primaire, collège, lycée…)
  • Connaissances professionnelles
  • Personne perdue de vue en général
  • Famille
  • Amis proches

Avec combien de personnes j’échange réellement dans la vraie vie ? Allez 20% et encore, je vois large ! En quoi ma vie personnelle devrait être dévoilée à ces personnes que je n’ai côtoyées qu’une infime partie de ma vie ? Si le réel but de Facebook est de prendre des nouvelles et rester en contact avec des personnes que l’on estime un minimum… Les interactions entre nous (commentaires, likes, messages privés) ne devraient-elles pas être constantes ? Je pense sincèrement que oui, or tout le monde s’ignore avec grande facilité ! Une fierté assez mauvaise s’est mise en place, une genre de compétition malsaine sur le « qui aura la meilleure vie »? C’est bien moche !

Mon expérience Facebook face au voyeurisme

Enfin, et plus personnellement, je suis sur Facebook pour partager mes articles et ma passion en général. Le but d’une blogueuse est de partager et aider ses lecteurs dans leurs futurs choix. Et bien croyez-le ou non, je récolte plus de likes auprès d’inconnus via ma page Carline Beauty que de la part de mes propres amis sur ma page personnelle. Fou non ? Il y a bien longtemps, j’ai fait le choix de m’investir sur Instagram, j’ai tout de suite senti le potentiel qu’il en émanait…Et bien, j’ai eu du flair ! D’ailleurs, je ne partage jamais ma vie personnelle… Que cela soit avec mes « amis » Facebook, ou avec mes « abonnés » Instagram. Mais dans le fond, je sais pertinemment que la relation blogueur-lecteurs est beaucoup plus saine. Je préfère de loin me confier à mes abonnés qu’à ces « amis » Facebook impersonnels et malintentionnés.

Le jour où je me déciderai à publier un post personnel, je récolterai surement plein de likes et commentaires, une sorte de voyeurisme mal venu ! C’est dingue, mais les putaclick existent sous bien d’autres formes… Désespérant !

Enfin, si je partage encore mes articles sur Facebook, c’est que je sais que cela intéresse. Oui, car si je n’ai que 2-3 likes sur mes posts, les visites émanant de Facebook à mon site sont, étrangement, bien plus nombreuses. Il s’agit, en général, d’articles coup de gueule ou avec ma tête en photo de couverture. Oui, mes amis Facebook se comportent comme des utilisateurs Facebook inconnus. Qu’on ne me demande pas de les considérer comme des personnes privilégiées. 

 

Facebook réseau voyeur hypocrite

2 ) Facebook et l’hyprocrisie

Autre sujet en totale coordination avec le premier… L’hypocrisie Facebook ! Si ce fléau en réel existait déjà, il intervient désormais de manière virtuelle, encore une dérive venant de personnes censées vous vouloir du bien. Je passe outre nos longues listes d’amis complètement incompréhensibles. Dès qu’une connaissance pointe le bout de son nez, elle est ajoutée à la très longue liste. Je parle plutôt de l’aspect « je reste amis avec elle sur Facebook pour commérer sa vie et diffuser l’information ». Oui, cela existe, et bien plus que vous ne le pensez. À coup de copie d’écran, sur un statut ou encore une photo, et envoyé à d’autres personnes pour critiquer ensuite. J’en suis souvent témoin, c’est plutôt dérangeant…

L’un des sujets de prédilection ? Le physique ! Que vous ayez grossi, que votre garde robe ne soit pas assez classe ou que votre nouveau copain/copine ne soit pas Brad Pitt ou Angelina…vos oreilles vont siffler et pas qu’un peu. Et puis même si c’était le cas, ces mêmes personnes trouveraient tout de même à redire. Autre point, celui des prises de partie ! Si vous osez vous exprimer sur un sujet controversé, gare à vous, beaucoup de vos « amis » vous tourneront officiellement le dos, prétextant ne pas vous avoir connu ainsi. Mais vous ont-ils réellement déjà connu un jour ? En bref, Facebook est un réseau bridé, contrôlé et fliqué par vos propres « amis ». D’ailleurs, beaucoup ont fait le choix de ne plus rien poster pour se concentrer sur un commérage constant. 

Les profits & services

Parmi les dérives liées à l’hypocrisie, on trouve également, des personnes faisant leur business parmi leurs « amis » ! Je vous ai déjà parlé de la vente directe et de mon infime considération pour ces pratiques. N’oublions pas que ces « amis » se rémunèrent grâce à vous et votre investissement. En bref, je vais casser le mythe mais non, votre voisine ne vous vend pas ces articles par bienveillance. Enfin, l’un des éléments les plus énervants, ces personnes qui vous gardent dans ses contacts pensant « elle pourra me servir un jour ». Vous savez, un peu comme un calepin à l’ancienne, oui sauf, qu’auparavant, on appelait cela un contact et non un « ami Facebook ». Ce même ami qui voit votre actualité au quotidien mais qui ne daigne jamais intéragir avec vous… Et comme leur raisonnement n’est pas toujours faux, oui, ils font appel à vous lorsqu’ils ont besoin d’un conseil ou carrément d’un service. 

Mon expérience Facebook face à l’hypocrisie

J’ai tellement d’anecdotes que je pourrai écrire 10 articles sur le sujet. C’est un phénomène redondant, et même si je préserve ma vie privée, je sais pertinemment que ces personnes sont présentes parmi mes « amis Facebook ». En bref, ils font avec ce qu’ils ont, comme le physique ou la situation professionnelle. Lorsqu’ils ne comprennent pas l’autre, ils ont tendance à émettre des jugements et donc à critiquer au lieu d’en apprendre + sur le sujet.

C’est exactement ce qui se passe vis à vis de mon activité de blogueuse. Beaucoup ne comprennent pas comment je peux en vivre, pensant que je suis totalement futile et la plupart du temps en train de glander. D’autres, préfèrent totalement occulter cette partie de ma vie, et faire comme si elle n’existait pas du tout. Réel malaise non ? Si certains me posent des questions, je suis heureuse de pouvoir échanger sur le sujet, et les éclairer sur cette partie de ma vie… C’est une conversation construite sans objet malsain (du moins je l’espère). Dans l’autre cas, la conversation prend une direction différente en moins de 3 minutes…

Que cela soit pour demander un service, sortir ou encore gratter des infos…Je sais reconnaitre les arrivistes ! C’est fou de devoir être sur ses gardes à tous moments. Bien entendu, je ne parle pas de tout le monde, j’aide et je conseille la plupart de ces « amis » si je le peux ! Là, je parle de ces personnes avec qui vous n’avez jamais eu un grand feeling, qui viennent comme des fleurs prendre de vos nouvelles, pour vous balancer (après quelques lignes de minable courtoisie) :  « stp tu peux… », « t’es dispo tel jour… », « ca fait longtemps, viens on va prendre un verre » (100% après le changement d’une photo de profil), « tu pourrai me dire… » ou « t’aurai le numéro… » ! Oh F*** qu’ils sont culottés !

 

Facebook réseau voyeur hypocrite

Mes articles 

Il y en a même qui trouve l’irrespect de me demander de faire un résumé d’un article que je viens de poster. Nos liens « amis Facebook » ne donnent en aucun cas le droit de me prendre pour une encyclopédie pour les nuls. Le sujet t’intéresse? Va lire mon coco ! Si je devais faire un résumé à chaque « amis Facebook » cancre & paresseux, je me reconvertirai en maitresse d’école. D’autres vont m’envoyer un message en me demandant, « tu peux me conseiller un bon mascara », alors que 3-4 articles sur le sujet sont passés en 2 mois. J’accepte ces messages venant de mes amis proches ou abonnés, oui, j’y réponds avec plaisir car ces derniers viennent surtout d’instagram et ne voient pas forcement tous mes articles. 

Le mot de la fin

Pour toutes ces raisons, non Facebook, je ne t’aime plus ! Impersonnel, irrespectueux et horriblement intéressés sont tes hôtes.

Je ne dis pas que les autres réseaux sociaux sont parfaits, loin de là, mais tu es quand même censé représenter l’intimité de chacun, la proximité et la bienveillance entre amis & famille… Tout ce que tu m’inspires, c’est une grande supercherie ! Arrivistes, critiqueurs et hautains, rdv sur Facebook, c’est bien triste.

 

Facebook réseau voyeur hypocrite

Ces vrais amis Facebook

Bien sûr, et heureusement, il y a des personnes formidables que j’adore sur Facebook, même si je ne les vois plus, j’essaie toujours de mettre un petit « j’aime » par ci, un petit commentaire par là ! Au-delà de ces attentions, on communique parfois par message privé, on s’écrit des mini-romans même si cela n’est pas souvent. En fait, je suis plus qu’heureuse de les aider si besoin. C’est toujours un plaisir d’avoir de leur nouvelle, de suivre leurs histoires… Ces personnes vraies et sincères restent mes vrais amis ! Des personnes pour qui j’ai eu un feeling important dès notre rencontre et avec qui j’ai passé de très bons moments.

 

Et vous, comment vous voyez Facebook ?

 

À lire : Instapods, moi je dis NON !

 

15 comments on “Facebook : Ce réseau voyeur & hypocrite”

  1. Bravo pour cet article! Tu prêches une convaincue qui n à d ailleurs jamais mis les pieds dans Facebook… « vivons heureux, vivons caché ».
    Tu retranscris exactement ma pensée et j’espère que ce billet fera réfléchir les gens… Facebook une poudre aux yeux, une vie par procuration, génératrice de médisances, frustration…on a tant à vivre et a partager en vrai…
    Attention cependant à instagram les 1ère déviances arrivent…

    Je vais pas monopoliser ten encart de commentaires mais bravo d avoir remit  » l église au milieu du village »!

    • Merci Céline pour ton commentaire ! Cela me réconforte dans mon idée… L’article est un peu fort, j’avais une petite appréhension. Tu as également parfaitement résumé mon ressenti 🙂 Merci encore !

      • Merci a toi d avoir mis le pied dans la fourmilière.
        Je regrette que les gens ne prennent plus le temps d échanger, de se côtoyer tout simplement.
        Les gens de notre société n a jamais été autant isolée, seuls, , depuis que nous sommes interconnecté. Un monde factice ou plus personne décroche son téléphone pour demander des nouvelles à ses amis, alors que nous avons des centaines d amis fictifs sur Facebook. Pseudo amis qui ne cherchent que le ragot.poster Le bonheur dérange, on ne se délecte du malheur des autres.
        Mes vrais amis on mes coordonnées. On veut se voir on s appelle. Pour ma part je préfère privilégier les vrais relations même si mon carnet d adresse ne recèle pas de 50 amis . ( plutot beaucoup moins) mais ca me laisse le temps de développer des vrais relations ..La vie est si courte que je me vois mal la perdre dans les réseaux sociaux fictifs et mensonges.
        J ai pas besoin de m étaler. Ma vie ne regarde que moi, ma famille, les amis proches.
        J aimerai que tout le monde en prenne conscience pour retrouver des relations saines et bienveillantes…
        Franchement ton article, super, bravo.
        Sur le coup je me suis abonnée à ton instagram, instagram que j utilise d ailleurs uniquement pour glaner des idées…deco, mode, recettes des fois… Tes idées me plaisent, et j aime lire ton blog… C est toujours sympa, c est mon petit moment info du jour, bon plan…

  2. Bonsoir,
    Bravo, très belle synthèse !
    Je ne suis pas sur Facebook, je n’y serai jamais.
    Tu as écrit ce que j’en pense de Facebook, beaucoup de voyeurs et d’hypocrites, il faut faire attention, certains ajoutent les photos des enfants, je trouve cela encore plus lamentable ! Il y a de tout sur Facebook, il y a aussi beaucoup de dingues !
    Chacun fait ce qu’il veut.
    Je suis entièrement d’accord avec toi.
    Bonne soirée.

    • Merci ! Après je pars du principe qu’il ne faut ajouter que des personnes déjà rencontrées… Personnellement, je n’ai que des connaissances et n’accepte jamais d’inconnus… Ce qui est horrible, c’est de se dire que ces personnes peuvent être aussi mauvaises ! Cela apporte plus de mal que de bien.

  3. Perso ce qui me fait péter une pile (et le mot est faible) c’est que Facebook est devenu une poubelle. Avant on voyait des choses intéressantes. Maintenant c’est 80% de « tag ton pote qui » et de vidéos à la con que untel à liker.
    La faute à l’algorithme moisi pour attirer les marques qui financent Facebook.

    Moi qui n’arrivaient pas à accrocher avec Twitter et bien au final en quelque semaines, j’y passe plus de temps que sur Facebook. Je trouve que le contenu est plus recherché, plus réfléchi.

    Instagram… En perso j’aimais bcp. J’y ai deux comptes séparés. Je pose bcp bcp moins sur le perso. Et celui pour le blog, j’ai beaucoup de mal à le faire décoller donc il devient plus une corvée qu’un plaisir…

    • C’est clair que le contenu est devenu très faible… La plupart des gens font des tests bidons, marquent des autres sous des photos stupides ou partagent des vidéos qui buzz ! Je pense qu’il faut réussir à filtrer ces publications, notamment en supprimant les gens adeptes de ces bêtises.

      J’aime également twitter, cela a côté plus vrai… Petite réserve concernant la violence qui s’y joue.

      Instagram reste pour moi le top, le fait de pouvoir suivre en direct les photos partout dans le monde grâce aux lieux & hashtags (c’est la raison principale pour laquelle j’ai adoré ce réseau). Il ne faut pas s’obliger, et juste le faire par plaisir.

  4. super article qui décrit ce que beaucoup pense nt.moi la première je ne partage que des phrases que j’aime mais aucune photo a cause de tout ce voyeurisme cette jalousie et cette négativité.

    • C’est vrai que tu ne partages pas beaucoup, et d’un côté tu as totalement raison ! C’est fou car Facebook devait être, à la base, un réseau de confiance dédié aux amis et à la famille… Bien décevant cette nature humaine…

  5. Bonjour,
    Bravo pour cet article très intéressant.
    Perso je fais très attention sur ce que je publie sur ma page perso…qui est perso. Tout ces amis FB sont réellement des amis et j’aime avoir de leur nouvelles, voir comment va la vie, être alerté si ca ne va pas (hop un petit coup de fils). Beaucoup de mes amis ont quitté Paris (comme moi) voir la France alors j’aime voir évoluer les enfants, le couple, la vie hors France etc….Hors de question d’avoir mes collègues de boulot ou des gens que je connais à peine ou que je n’aime pas. Quitte à passer pour une mégère je m’en fous c’est mon FB perso et je fais ce que je veux.
    Bref les réseaux sociaux sont bien utiles à qui s’en sert correctement…comme tout sur le net en fait !
    Bonne journée
    Estelle

    • Tu as bien raison, c’est à nous de filtrer un maximum, quitte à n’avoir que 10 personnes ! Le problème c’est que Facebook est devenu une sorte de carte de visite pour tout et n’importe qui…

  6. Si devrais supprimer des gens de ton Facebook si tu as peur d’être épié. C’est bien de faire le ménage de ce côté là aussi. Et malheureusement les gens ne likent pas car ils ne voient pas ton post, dû à l’algorithme de Fb… Et je suis d’accord, concernant les post, si tu parles de ta vie perso ça intéresse d’avantage c sur. D’ailleurs on n’est pas inscrit sur Fb pour y partager notre vie à la base ? 😉
    Facebook n’est plus vraiment un réseau social, mais plus une sorte de média, un diffuseur de contenu. Il n’y a plus de relation entre les personnes je suis d’accord mais à nous de faire l’effort de le faire si cela nous manque. Moi la première 😉
    Moi j’aime bien Fb pour son contenu, j’ai fait le ménage dans mes amis et les pages likés, et depuis je ne vois que ce que j’aime.
    Mais clairement j’y passe trop de temps ! Entre Fb et Insta… ça fait du bien de faire des pauses parfois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.