ces croquettes qui tuent nos animaux : comment les démasquer

Le jour où j’ai découvert que j’empoisonnais mon chat !

Le 08 octobre 2017, je découvre avec stupeur un reportage diffusé sur France 5 intitulé « Quelles croquettes pour nos bêtes ». Une enquête ayant pour but de nous dévoiler ce que mangeaient réellement nos petits animaux. Oui, car si nous avons déjà retourné le paquet pour analyser les ingrédients présents dans ces croquettes, nous nous contentions de regarder le type de viande ou encore l’ordre des aliments présents. Minute après minute, je me rends compte que le travail d’investigation va plus loin… Je découvre à quel point les lobbys (marques & même vétérinaires) nous bluffent.

Pour être tout à fait honnête, j’ai fini en larme devant mon écran, et pas qu’un peu… Prenant conscience de mon erreur, de mon ignorance et de la puissance de frappe de ces marques. En bref, une peine certaine pour tous ces petits animaux empoisonnés depuis des années. On découvre notamment que 50 à 60% des maladies chroniques constatées chez le vétérinaires sont causées par un énorme taux de glucides, et donc, à cause de ces mauvaises croquettes.

Car non, les chiens et les chats n’ont pas la capacité d’ingérer de si grandes quantité de glucides, ils n’en ont même pas le besoin. D’ailleurs, notons que la plupart de ces croquettes blindées de glucides (et donc très rentables pour les fabricants), contiennent des « sous aliments », en bref, de la viande de très mauvaise qualité (becs, pâtes, peau, sang, excréments…). Je commence à comprendre à quel point ces croquettes peuvent être nocives sur le long terme et ultra-rentables pour les marques.

 

Le groupe Alertes croquettes

ces croquettes qui tuent nos animaux : comment les démasquer

Lors du reportage, nous découvrons Gilles Vouillon, fondateur du groupe Facebook « Alterte croquettes toxiques ». Un maitre qui, un jour, s’est penché sur la composition des croquettes de sa chienne Wanda. Après quelques mois, il voit son groupe explosé et forcement de façon exponentielle après la diffusion de l’émission. Son but ? Sensibiliser, conseiller et aider tous les propriétaires d’animaux souhaitant analyser leurs croquettes et par la suite en changer. Ni une ni deux, je suis allée voir ce qu’il s’y passait, pressée de pouvoir lire des témoignages et surtout prendre conseil. J’ai été bluffée par la qualité et quantité d’informations disponibles… Des fichiers, textes explicatifs, illustrations et bien sûr, des conseils personnalisés si besoin. Une réactivité impressionnante !

J’ai lu beaucoup de leurs fiches, témoignages et commentaires. Mieux, j’ai même décidé d’élargir ma connaissance sur d’autres sites avec témoignages de professionnels ainsi que des reportages étrangers. Les croquettes toxiques, de mauvaises qualités, sont bien connues, c’est un fait. Il m’aura fallu un reportage tv + de nombreuses heures à essayer de comprendre et prendre conscience de ce fléau.

Pour rejoindre le groupe cliquez ici  !

 

Ma prise de conscience et le changement d’alimentation

Suite à mes multiples découvertes, j’ai décidé de m’appuyer sur les différents tableaux du groupe Alertes croquettes. Très bien faits et classés par notes globales et bien d’autres caractéristiques… Un travail de titan ! Après des analyses de qualité, marque & budget, mon choix s’est porté sur deux types de croquettes & pâtés. J’ai presque commandé instantanément, il était hors de question que je laisse ma Ruby s’empoisonner une semaine de plus. D’ailleurs, j’ai dû effectuer une transition avec plusieurs types de croquettes, en effet, on ne change pas d’alimentation du jour au lendemain. Il faut procéder par étape afin de ne pas dérégler le système digestif de nos petits loups. Mais cela, je vous l’explique plus bas.

Enfin, il faut savoir que Ruby avait régulièrement des intolérances alimentaires, des vomissements qui m’inquiétaient, ce qui me valait des visites chez le vétérinaire. Pas une fois, j’ai bien dit pas une seule fois, on ne m’a demandée ce qu’elle mangeait en pointant du doigt le fort taux de glucides. Ces états, façon crise de foie, pouvaient arriver 3 fois par an. Outre ce problème bien embêtant, j’ai découvert au fil des années que Ruby était devenue asthmatique. Je vous en parlais d’ailleurs ici. J’étais loin de m’imaginer que cela était peut être dû à son alimentation !

 

Mon expérience et l’évolution du changement de croquettes – pâtés

La transition s’est très bien passée, Ruby a accueilli ses nouvelles croquettes avec plaisir (idem pour les pâtés). Son système digestif n’a pas été dérangé, bref, tout s’est parfaitement bien passé. 6 mois après, je peux enfin vous parler des résultats et changements observés. En ayant banni ces mauvaises croquettes, j’ai découvert une Ruby en pleine forme… Plus de vomissements, de coups de mou inexplicables, et surtout, presque plus de crises d’asthme ! Je suis désormais persuadée que ces maladies ont été causées par des croquettes toxiques et totalement inadaptées aux chats.

 

ces croquettes qui tuent nos animaux : comment les démasquer

Des croquettes toxiques que l’on nous vend comme les meilleures !

L’intérêt des industries est bien entendu de faire de l’argent. Ce n’est pas nouveau, cela concerne également nos aliments, on le sait. Quoi de mieux pour cela de proposer des matières premières à bas prix et donc de mauvaises qualités ? Mieux, pourquoi ne pas jouer sur un marketing important en ayant des ambassadeurs de premier choix ? Mesdames, messieurs, on applaudit nos très chers vétérinaires !!! Ils sont un peu nos médecins, ces épaules sur qui nous nous appuyons lorsque nos animaux vont mal. Bref, nous leur confions nos êtres chers en fermant les yeux ! Alors, lorsque ces ambassadeurs / « professionnels » nous proposent de changer de croquettes pour que nos animaux aillent mieux, on y croit dur comme fer. Pire… On commence à culpabiliser, et forcement, on saute tête première.

Personnellement, j’ai toujours senti que cette vente forcée n’était pas naturelle, je me suis d’ailleurs plusieurs fois fritée avec des vétérinaires un peu trop insistants. Je n’ai jamais été dupe, sans réellement comprendre l’envers du décor. Une commission sur les ventes bien plus intéressante que les consultations en elles mêmes. Bref, commerciale de nature, j’ai toujours su déceler les escrocs. Cependant, je dois bien avouer m’être faite avoir lorsque ma Ruby était au plus mal, en effet, un peu comme si j’étais dans l’impasse. Profiter et s’enrichir sur la peine de son prochain et pire, de pauvres animaux… Je n’ai pas les mots.

 

ces croquettes qui tuent nos animaux : comment les démasquer

Le marketing 

Voilà comment fonctionnait le marketing, ou plutôt matraquage,  de ces marques sans éthiques : 

  • Ambassadeurs en or AKA les vétérinaires
  • Quantité abrutissante de pubs tv
  • Communication toujours plus orienté « nature »
  • Prix exorbitant justifié par des ingrédients de haute qualité

Après la diffusion du reportage « Quelles croquettes pour nos bêtes » et la montée en puissance du groupe « Alertes croquettes », les marques ont commencé à paniquer. En effet, leur supercherie a été exposée au grand public et de plus en plus de maitres ont réussi à ouvrir les yeux. Comment ont-ils rétorqués ? 

  • Silence radio, la technique de l’autruche 
  • Démenti bien malsain
  • Légère modification de la composition
  • Appel à des influenceurs

Les influenceurs

Je vais bien entendu vous parler de ce dernier point, étant moi-même une « influenceuse » (God, que je déteste ce mot). Certains influenceurs ont été payés pour vanter les mérites d’une certaine marque bien connue, vendue en animalerie et chez les vétérinaires. Mais si, vous savez, ces croquettes aux compositions dégueu qui donneront des maladies à vos animaux sur le long terme, et donc, des années de vie en moins. Des posts sponsorisés gênants, et qui je l’espère, sont cause d’ignorance. Ne pas être au courant de ce fléau est une chose, mais en être totalement conscient et promouvoir ces croquettes toxiques auprès d’une centaine de milliers d’abonnés pour une somme d’argent… J’appelle cela vendre son âme au diable !  C’est empoisonné indirectement des dizaines de milliers de chiens & chats.

Le rôle d’un « influenceur » et surtout blogueur est tout de même de vérifier ses sources, de prendre connaissance du sujet afin de ne pas conseiller des produits dangereux. C’est un peu la base de la base dans notre métier, dans le cas contraire, on s’apparente plus à une star de télé-réalité sans cervelle qui prend les pièces aussi vite qu’elle shoote ses photos respirant le fake. Nous avons une responsabilité monstre, surtout lorsqu’il s’agit de santé ou d’alimentation. Après avoir interpelé la marque plusieurs fois sur instagram, j’ai constaté que mes commentaires étaient systématiquement supprimés. Visiblement mes interventions gênent beaucoup… Tant mieux, je réitère en insta-storie et je décide même d’y dédier un article. Si certains collègues souhaitent rester dans l’ignorance (ou dans l’hypocrisie vénale), cela ne sera pas mon cas. L’appât du gain est décidément au coeur de cet article.

 

Les risques ?

Comme évoqué en début d’article, 50-60% des maladies chroniques sont dues à ce taux énorme de glucides et donc à ces croquettes toxiques. C’est un pourcentage donné par une vétérinaire qui ose en parler. Parmi ces maladies, on y trouve : 

  • Problèmes cardio-vasculaires
  • Insuffisance rénale
  • Dégénérescences neurologique
  • Cancer
  • Stéatose hépatique
  • Diabète
  • Pancréatique
  • Vomissements
  • Obésité (40% des chiens & 27% des chats)
  • Digestion difficile
  • Intolérance alimentaire
  • Irritations, dermatites

Bien entendu, ces mauvaises croquettes sont sans doute responsables d’autres maladies. Le temps pourra nous le confirmer, en espérant que des organismes réglementés puissent encadrer des analyses sérieuses. Mieux, que les médias puissent enfin dévoiler cette supercherie en masse et faire que ces croquettes disparaissent.

 

Comment analyser vos croquettes ? 

Nous passons à un sujet plus technique, qui nécessite une certaine connaissance. Analyser des croquettes n’est pas très compliqué en soit, cependant, je remarque que beaucoup de propriétaires souhaitent des réponses concrètes sans réellement effectuer de calculs. C’est bien ici que le groupe Alertes croquettes entre en jeu. Je vais essayer de vous partager leurs illustrations afin de rendre l’analyse la plus simple pour vous. Mais tout d’abord, je retranscris les informations les plus importantes. Voici quelques règles à respecter : 

  • Le plus de protéines et le moins de glucides possible
  • Un maximum de protéines d’origine animale
  • Choississez des protéines animales de bonne qualité
  • L’espèce animale ou végétale doit apparaitre
  • Les céréales sont à éviter au maximum

Plus parlant, voici la liste des ingrédients à privilégier ou non :

  1. Les 3 premiers ingrédients : % important de viande ou poisson connue, déshydraté ou non (viande de boeuf, poulet, saumon…). Bannir les mentions : « farines ou protéines de… » « farines de céréales »
  2. Bannir les « sous produits de et déchets animaux » (pattes de volailles, becs , peau, gras, sang, crottes, organes…)
  3. Absence ou présence très limitée de céréales (blé, maïs, riz, avoine…)
  4. Matière grasse de bonne qualité, d’origine connue (huile de saumon, graisse de poulet pour le meilleur & graisse animale huiles, graisses, huile de soja, huile végétales pour le pire)
  5. Matière végétale de bonne qualité, d’origine connue (patate douce par exemple, attention certains chiens y sont allergiques)
  6. Des sels minéraux essentiels (zinc, cuivre, calcium, phosphore…)
  7. Des vitamines & oligo éléments (vitamine A, B1, B2, B3, B5, B6, B12, B9, C, D2, D3, E, H, K1, K2, provitamine A…)
  8. L’absence ou présence limitée de conservateurs chimiques (BHA, BHT, l’éthoxyquine)
     

Les taux conseillés pour vos croquettes

  • Proportion élevée de protéine animale + de 35%
  • Teneur en lipide (matières grasses) importante 20%
  • Faible teneur en glucides – de 20%
  • Taux d’humidité correct 10%
  • Faible taux de cendres – de 8%
  • Faible taux de fibres (cellulose) – de 3%

Il faut savoir que le taux de glucides n’est pratiquement jamais indiqué sur les paquets de croquettes. Coïncidence ? Je ne pense pas ! C’est alors à vous de mettre la main à la pâte et de vous munir d’une calculatrice. Vous pouvez utiliser le petit tableau ci-dessous à droite « Composition analytique » (renseigner tous les pourcentages, si humidité non connue noté : 10%). Il ne vous reste plus qu’à faire une soustraction pour obtenir le taux de glucides. Le résultat est souvent ahurissant. Enfin, voici un tableau afin de calculer les taux de vos croquettes actuelles et de lui attribuer une note :

ces croquettes qui tuent nos animaux : comment les démasquer

Comment changer vos croquettes toxiques ? 

Vous êtes désormais à même de pouvoir analyser vos croquettes et ainsi en changer. Parce que ces tableaux m’ont beaucoup aidée à prendre mes décisions, vous trouverez plus bas le classement des croquettes pour chiens & chats, des meilleures aux plus toxiques. Attention, vous risquez de tomber de haut, car oui, les croquettes que votre vétérinaire vous a conseillées sont sûrement dans le rouge.

Enfin, dernier point à souligner lorsque vous changerez de croquettes (& accessoirement pâtés) : La transition. Vous ne pouvez pas passer de croquettes avec un taux de glucides extrêmement élevé (+ de 30% voir 50%) à des croquettes saines à 15%. Le tout est de procéder par étape et de diminuer les glucides par tranche de 10%. Me concernant, je suis passée de croquettes à 36% de glucides, à 28%, puis à 18,80%, pour finir à 15%. La transition s’est effectuée en 1 mois, en mélangeant les différentes croquettes progressivement au départ, puis en les remplaçant totalement.

ces croquettes qui tuent nos animaux : comment les démasquer

 

Classement des croquettes chien & chat

Voici ce que vous attendez tous… Les fameux classements qui vous feront sans doute tomber de haut. Ils ont d’ailleurs été actualisés il y a quelques semaines : 

Classement croquettes pour chiens (cliquez pour agrandir)

ces croquettes qui tuent nos animaux : comment les démasquer

 

Classement croquettes pour chats (cliquez pour agrandir)

ces croquettes qui tuent nos animaux : comment les démasquer

ces croquettes qui tuent nos animaux : comment les démasquer

Les grands perdants de ces tableaux sont bel et bien les croquettes de vétérinaires, animaleries & supermarchés (bon ok, ça on le savait déjà). Sauf que lorsque j’ai comparé la note des fameuses croquettes thérapeutiques conseillées par le vétérinaire et les croquettes de supermarché… Surprise : la qualité supermarché est légèrement plus haute (pour un prix 5X – cher). Plutôt hallucinant… Je vous laisse faire vos comparatifs ! Si toutefois vous ne trouvez pas vos croquettes dans les tableaux et que vous avez besoin d’une aide pour les analyser, rendez-vous ici pour poser votre question (communiquer la référence exacte des croquettes + photos de la composition analytiques & liste d’ingrédients).

Nb : Les tableaux de classements pour pâtées sont également disponibles, revenez-vers moi si vous souhaitez les obtenir ou rejoignez le groupe Facebook, puis :

  • Allez chercher le document au sein de la page, dans « fichier »
  • Controle + F : « pâtées »

 

Votre responsabilité et votre choix

Il était très important pour moi d’écrire cet article, aussi complet & long qu’il puisse paraitre. En tant que blogueuse, j’ai comme une responsabilité qui résonne souvent dans ma tête. Je ne vous juge pas, le plus important est de vous partager mes précieuses découvertes. Je vous en parle comme j’en ai parlé à tout mon entourage. Le choix reste le vôtre, à vous de juger si vous souhaitez sauter le pas.

Garder simplement à l’idée que ces découvertes font de plus en plus de bruit et que les médias, journalistes & certains vétérinaires commencent à oser mettre le doigt dessus. Les bénévoles sont d’ailleurs nombreux, l’amour des bêtes restent une motivation incommensurable… Et à contrario, certain se donnent un mal fou à promouvoir du vent, par amour d’argent. Enfin, je reste tout de même persuadée qu’en ayant lu cet article, et surtout trouvé vos croquettes dans le tableau, vous serez en mesure de faire le meilleur choix pour votre animal.

 

LE reportage que vous devez absolument regarder : 

Et aussi ce très bon reportage américain « Pet Fooled » sur Netflix :

ces croquettes qui tuent nos animaux : comment les démasquer

 

Un grand merci au groupe Alertes croquettes et plus précisément à Gilles pour m’avoir permis de réutiliser leur précieux documents.

Le site internet

 

16 comments on “Ces croquettes qui tuent nos animaux : comment les démasquer ?”

  1. Bonjour
    D accord avec vous sur toute la ligne …si vous ne l avez pas encore lu , je vous conseille vivement le livre du dr jutta Ziegler « toxic croquettes » ….Elle a dénoncé cette alimentation depuis longtemps et conseille une alimentation  » baf » , basée sur la viande crue , le chat étant à la base un carnivore …
    Ayant 2 chats j ai changé leur alimentation après lecture de ce livre , et ce n est pas toujours facile : La minette adore et ne mange pratiquement plus que ça , par contre impossible d en faire avaler à son copain , même cuite ….j ai trouvé des boîtes de bonnes qualités ( feringa, finefood, grau, granatapet, etc) et c est le même problème, lorsqu un chat a l habitude de manger de la m…..c est très difficile de le faire changer …. heureusement il mange les croquettes sans céréales ( purizon, nutrivet, acana etc)….mais une alimentation à base de croquettes est trop sèche , il leur faut plus d humidité, donc les boites de bonne qualité sont un bon compromis, à condition qu ils les mangent !! dur dur …

    • Merci pour ces précisions. Il est vrai que je n’ai volontairement pas parlé de l’alimentation crue dans l’article, premièrement parce que je n’y connais pas grand chose et que je ne l’ai pas appliqué à ma Ruby.

      Une chose est sûre, une alimentation crue est la meilleure alimentation possible ! De mon côté, je donne beaucoup de pâtée à ma Ruby (4 fois par jour), et également du féringa & animonda carny. Elle s’est jetée littéralement dessus dès la première fois. J’imagine que cela diffère en fonction des animaux.

      Pouvez-vous tester d’autres marques de boites ? Je sais que Ruby préfère les Animonda Carny. J’espère qu’il finira par les aimer.

    • Merci Camille. Décidément, cela concerne tout type d’alimentation ! Oui, c’est triste, heureusement que beaucoup commencent à réaliser.

    • J’ai choisi les croquettes Orijen & Purizon. Les Orijen sont mieux notées mais également plus onéreuses, alors, il faut trancher. Les croquettes pour chats stérilisés ou thérapeutiques sont juste des coups de communication des marques. En bref, de bonnes croquettes restent de bonnes croquettes. D’ailleurs, tu remarqueras que les croquettes recommandées ne possèdent jamais ces appellations, tout simplement car elles sont inutiles (pas de changement niveau composition). Tu peux y aller les yeux fermés, ma Ruby est stérilisée et tout se passe à merveille.

  2. Merci pour ton article, mes deux chats ont 24 mois et depuis tout petit je les nourris avec Royal Canin. Je pensais que c’était le meilleur et je tombe de haut à la lecture de ton article. J’ai regardé l’émission et je suis abasourdie. En même temps, je me dis rien d’étonnant quand on voit que même la nourriture pour les humains est en grande majorité dangereuse pour la santé (produits industriels …).
    Je me suis renseignée sur Internet, j’ai adhéré au groupe facebook et je vais partager ton article sur tous mes réseaux sociaux pour prévenir un maximum de personnes.
    En tout cas j’ai commandé un paquet de croquettes Orijen, je vais faire la transition pour mes chats en espérant qu’ils le tolèrent.
    Sur mes deux chats, il y en a un qui adore manger tout ce qu’il trouve et un autre qui est très difficile : il n’aime pas la pâté et ne mange que les croquettes Royal Canin.
    Bref, un grand merci pour ton article.

  3. Sujet très intéressant!

    Comme pour l’humain, l’alimentation des animaux est cause de désordres et maladies.

    Le chat est carnivore stricte et a effectivement besoin d’un haut taux de protéines. Il est aussi essentiel que son alimentation comprenne de la taurine (non, pas du red bull, mais l’acide aminé!).

    Les croquettes peuvent malheureusement aussi contenir des cendres!!

    Les poussières sont connues comme allergènes.

    Bravo, je sais…

    Un autre livre d’intérêt: « un vétérinaire en colère ».

    Chez moi, boule de poils est nourrie à volonté au cru déshydraté, qualité humaine, une compagnie québécoise : Canisource.

    Je préfère les croquettes pour l’effet détartrant dentaire.

    Je trouve en plus que chaton mange un moins gros volume de nourriture versus les croquettes commerciales.

    Elle a aussi droit à de la litière agglomérante à l’argile verte sans poussière.

    Traitée aux petits oignons!! (Je sais pas si vous utilisez cette expression sur le vieux continent… mais ici, ça veut dire bien traitée!!)

  4. Ton article est super complet et très intéressant. Merci pour tes conseils et tes recherches. J’ai un maine coon de 9 mois qui est très têtu niveau alimentation. Et je suis actuellement sur des croquettes plutôt bonne mais plus dans la moyenne que l’excellence.

    Que pense-tu des royal canin ?

    Merci beaucoup pour ton article encore une fois !

  5. Waouh ça fou un coup, on fait tellement attention à notre alimentation, on ne s’imagine pas trop le danger de celle de nos animaux! Belle découverte en tout cas merci pour cet article et un grand bravo !

  6. Merci pour ton article ! Je vais bientôt adopter un chat (déjà adulte), et je ne m’attendais vraiment pas à trouver autant de cochonneries dans des croquettes… C’est abérrant ! Au moins, maintenant, je vais pouvoir faire mes recherches et acheter plus consciemment ! Encore merci 🙂

  7. Merci pour cette excellente information et analyse!
    J’aimerais beaucoup recevoir la liste des pâtées conseillées.
    Merci d’avance, belle journée ✨

  8. Un grand merci pour ces riches informations. Peut-on avoir une liste (succincte) des pâtées et croquettes conseillées? Na me déplaçant pas facilement actuellement, je trouverai un moyen pour me les commander. Encore merci.

  9. Bonjour, j’aimerai alerte sur les croquettes de supermarché « superU », j’en ai acheté de cette marque pour le chien et celui-ci a perdu beaucoup de sang dans les selles consécutivement a cela, j’ai arrêté et tout vas mieux maintenant, ensuite malheureusement j’ai achète de cette même marque pour la chatte, elle a attrape une dermatite aiguë, beaucoup maigris, la cata. Le chien a eut la mauvaise idée de lui piqué les restant de croquettes dans sa gamelle pendant que j’avais le dos tourné, et c’est lui qui a alors attrapé la dermatite. Alors superU vend t’il du poison a nos bêtes? Ça y ressemble énormément!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.