blogueuse : 5 erreur de débutante à ne plus commettre

Je sais à quel point débuter en tant que blogueuse peut être semé d’embûches. Passé la mise en place technique du blog, un tas d’autres questions peuvent intervenir. Notamment, sur les multiples relations que vous allez être amenées à entretenir au cours du développement de votre blog. Que cela soit en terme de partenariat ou tout simplement de relations humaines, il faudra bien faire attention à vos choix. Ces derniers refléteront ce que vous serez demain, c’est aussi simple que cela. Le tout est de ne pas tomber dans un piège, un cercle vicieux ou pire, un abus de confiance. 

Lorsque j’ai ouvert mon blog pour vivre ma passion, j’étais très loin de m’imaginer tout ce qui allait en découler. Vous l’imaginez bien, tout ne s’est pas toujours passé comme prévu et quelques déceptions ont croisé mon chemin. Certaines plus embêtantes que d’autres, mais je suis certaine que j’aurai pu les éviter en étant informée ! Voici pourquoi, aujourd’hui, j’ai décidé de vous écrire cet article.

Je sais que beaucoup d’entre-vous sont à la recherche de réponses, alors, j’ai énuméré 5 erreurs à ne pas commettre. La liste n’est d’ailleurs pas exhaustive, mais il s’agit des points les plus importants à mes yeux ! Si certaines erreurs vous paraissent logiques, attendez de lire les détails. Tout n’est pas blanc, tout n’est pas noir… En effet, je ne souhaite pas écrire un article lisse, plat sans réelle valeur. Vous savez, ce fameux discours que vous entendez un peu partout, sans y croire. Non, ici, j’ai souhaité vous faire partager un témoignage honnête qui, je l’espère vous parlera, car il reflète simplement la réalité sans faux-semblant.

 

Blogueuse : 5 erreurs de débutante à ne pas commettre !

J'espère que cet article "Blogueuse : 5 erreurs de débutante à ne pas commettre" vous aura aider dans vos questionnements. N'hésitez pas à me poser vos questions en commentaire.

1 ) Accepter tout et n’importe quoi

Je peux concevoir, qu’au départ, on est ultra excitée à l’idée d’être démarchée pour un partenariat. Puis, après quelques expériences, on se rend vite compte qu’il faut être plus sélective. Le but n’est pas de recevoir le plus de produits, mais bien d’y trouver une valeur ajoutée. Peu importe le thème de votre blog, il est important de vous poser ces questions : Ce type de produit/service peut-il plaire à mes lecteurs, et entrer dans ma ligne éditoriale ? Ai-je l’envie d’investir du temps sur ce partenariat ? Quelle charge de travail cela peut représenter ? Aurai-je acheté ce produit en temps normal ? 

En bref, ne jamais accepter une offre pour accepter une offre, mais bien réfléchir à la finalité de la chose. S’engager trop vite peut vous faire regretter votre choix sur le long terme. D’ailleurs, ne vous méprenez pas, les marques savent très bien ce qu’elles font. Un article sur votre blog est du pain béni, surtout lorsque ces marques sont jeunes ou en quête d’influence gratuite. Oui, ne l’oublions pas, vous travaillez gratuitement, alors, la moindre des choses est d’accepter ce qui vous fait réellement vibrer !

Enfin, un dernier point très important… À force d’accepter tout et n’importe quoi, vos lecteurs se lasseront. En effet, ils vont de suite ressentir votre manque de motivation, aussi bien dans l’écriture que dans la qualité globale de l’article. Le but de votre blog est de partager votre passion, parler de ce qui vous fait rêver. Alors, éclatez-vous et sélectionnez précautionneusement vos partenaires, croyez-moi c’est primordial. Aussi bien pour vous que pour votre lecteur.

 

blogueuse 5 erreurs de débutante à ne plus commettre

2 ) Donner tous les droits à une marque sur vos photos

L’utilisation de vos photos est quelque chose de précieux, oui, elle doit techniquement être source de rémunération. Bon ok, je ne parle pas de photo d’Iphone, mais bien d’un cliché pouvant être exploité par les marques. Il est important de connaitre la dimension que certaines autorisations peuvent prendre. Si lorsqu’une marque vous demande l’autorisation d’utiliser une de vos photos sur leurs réseaux sociaux en vous identifiant… No problème ! Cela peut même vous apporter de nouveaux abonnés et cibler un autre type de lecteur. En revanche, si la marque ne daigne pas vous créditer… C’est niet ! Demandez immédiatement votre mention de compte ou si cela n’est pas pris en compte, la suppression du post. Il est tout simplement illégal de reproduire une photo sans créditer son auteur. Alors, oui, vous êtes dans votre droit !

Autre point capital, ne signez JAMAIS de document ou contrat spécifiant que vous donnez l’autorisation à une société d’exploiter vos photos. Sauf, si ce contrat prévoit une rémunération et que vous êtes ok avec cela ! Dans tous les cas, vous restez l’auteur des clichés, mais la société pourra les reproduire comme elle le souhaite (réseaux sociaux, pub digitale, pub presse, visuel site internet…). Vos photos sont des trésors, ne jamais les léguer gratuitement pour ce type de diffusion.

Je sais qu’il peut être très flatteur pour une blogueuse d’avoir ce type de demande. On se sent glorifiée, on se rend compte que nos photos plaisent au point de vouloir les réutiliser sur des supports marketing ! Oui mais NON ! Les blogueuses ne font pas office de photographes bénévoles pour réduire le budget des marques. Ayez confiance en vous, et ne lâchez rien !

 

J'espère que cet article "Blogueuse : 5 erreurs de débutante à ne pas commettre" vous aura aider dans vos questionnements. N'hésitez pas à me poser vos questions en commentaire.

3 ) Faire confiance aux premières venues

Ici, je ne vais pas vous parler de partenaires, mais plutôt des autres relations que vous serez amenées à rencontrer. Pour être plus précise, il s’agit de vos collègues blogueuses. Sachez qu’en tant que blogueuse débutante, vous êtes presque pure, le vice n’a pas encore tapé à votre porte, en tous cas dans ce milieu. La blogosphère et le milieu des influenceurs sont décevants, ils ne reflètent pas souvent la réalité. Ne vous attendez pas à devenir amies après quelques heures, ou même quelques rencontres. Beaucoup de blogueuses plus expérimentées sont de réelles manipulatrices et n’hésiteront pas à profiter de vous. À contrario, vous pourrez trouver de jeunes blogueuses prêtes à tout pour réussir. Bref, dans le deux cas, méfiez-vous !

Le tout est de trouver un juste milieu, essayer de ne pas être trop fermée, histoire de laisser le dialogue ouvert. Bah oui, c’est plutôt sympa d’échanger avec des passionnées. Cependant, n’espérez rien, et mieux, ne vous confiez pas. D’ailleurs, j’étais tombée, il y a très longtemps, sur un conseil avisé d’une blogueuse que je suivais : Une blogueuse est forcément en concurrence avec les autres blogueuses, elles ne peuvent pas être amies. Et même si c’est le cas, cela fini souvent mal. Jalousie, envie et hypocrisie sont de mises. C’est, malheureusement, un des milieux qui reflète tous ces pauvres mots. Je me rappelle avoir trouvé cela très dur, limite angoissant… Et bien, 2 ans après, je réalise totalement le poids de ses paroles même si cela n’est pas une fatalité.

Attention, je ne dis pas que toutes les blogueuses sont des arrivistes sans coeur, mais méfiance est le maitre mot ! Soyez vous-même mais faites attention à ce que vous dites, ce que vous offrez et à qui vous accordez votre confiance.

 

blogueuse 5 erreurs de débutante à ne plus commettre

4 ) Accepter des articles sponsorisés n’ayant aucun rapport avec votre univers

Ne vous méprenez pas, un article sponsorisé peut arriver très vite après l’ouverture de votre blog. Il s’agira, pour la plupart, de marques asiatiques ou étrangères. Et lorsqu’il s’agit des premières fois, on ne se sent plus !

Je me souviens encore du premier article que l’on m’a proposé… Un site de robes asiatiques ! La rémunération était ridicule (50€), mais j’ai accepté tout de suite. L’adrénaline de produire un contenu pour une marque était plus fort. Autant vous dire que l’article était misérable et sans aucun intérêt. D’ailleurs, j’avais, quelques temps plus tard, réalisé qu’ils avaient contacté un nombre incalculable de nouvelles blogueuses. Et si vous vous demandez quel était leur but premier, c’est simple, obtenir des liens vers leur site, permettant un meilleur classement google. Accessoirement, si votre article était bien référencé sur un mot clé donné, inspirer la confiance aux futurs lecteurs, qui était inexistante. Bref, pas terrible niveau éthique, je m’en suis vite rendue compte.

Le but d’un article sponsorisé est de produire un contenu (article, vidéo, concept, photo…) sur mesure, pour une marque. Il est primordial que cet article soit en adéquation avec votre univers. Dans le cas contraire, vous risquez de vous griller auprès de vos lecteurs qui considéreront votre démarche malhonnête. Le tout est d’amener votre article (ou autre) intelligemment et surtout avec sincérité ! Travaillez avec des marques que vous aimez, avec qui vous avez un réel attachement. Ou tout simplement lorsque le projet vous parle et vous motive.

 

blogueuse 5 erreurs de débutante à ne plus commettre

5 ) Ne pas donner un avis honnête de peur que la marque vous en veuille

Encore un point général ou la plupart des blogueuses se reconnaitront. La peur de vexer une marque, de rompre un partenariat important pour vous. Le tout est de mesurer l’importante de vos propos, vous devez absolument mentionner les points négatifs dans vos articles. Quel intérêt dans le cas contraire ? Vous pouvez tout à fait exprimer votre ressenti sans pour autant tacler violemment la marque. Il faut réussir à faire passer votre avis, tout en réfléchissant à l’impact que cela va avoir sur le lecteur. Car oui, après tout, il ne vous convient peut être pas, mais il pourra convenir à la lectrice.

Ayez toujours ce recul et une critique constructive…

Exemple :

  • J’ai détesté ce rouge à lèvres, mise à part la couleur, il n’a rien pour lui. Le rendu est nul et la tenue est médiocre. Très déçue, je ne vous le recommande pas.
  • J’ai un avis mitigé sur ce rouge à lèvres. Si la teinte est très jolie, je n’aime personnellement pas ce type de fini, le rendu est ultra-mat n’est pas fait pour moi. Il est complètement sans transfert et peut assécher les lèvres rapidement. D’autres part, j’ai trouvé la tenue moyenne (pour un ral mat), d’ailleurs, une retouche est nécéssaire en milieu de matinée. Il conviendra donc à celles qui recherchent un produit 100% sans transfert et qui sont habituées à ce type de fini…

On développe et on développe !

D’ailleurs, j’entends quelques fois des abonnés ou blogueuses dénoncer des blogs où il n’y a que des avis + ou – positifs. En effet, elles sont pointer du doigt comme étant malhonnêtes. Il est important de donner son avis juste mais il faut aussi voir la réalité en face… Peu de blogueuses prendront le temps et trouveront la motivation pour produire un article sur un produit sans intérêt. Le but est bien entendu de parler des tests, mais surtout de tests complets. Il y a peu de chance qu’un produit qui n’ai pas convenu soit testé sur plusieurs jours (hors maquillage). Est-ce légitime de défoncer un produit, en ayant si peu de recul ? Je ne pense pas… Forcément, on parlera plus facilement de produits adoptés que de flops très peu testés.

La santé et le devoir d’informer

Dans le cas contraire, il y a personnellement un type de produit je ne laisse pas passer… Il s’agit des produits santé ! J’ai ce devoir de dénoncer les effets néfastes du produit. C’est une question de conscience, jamais je ne pourrai faire l’impasse sur ce type d’information. Si vous connaissez mon blog, vous savez que j’ai plusieurs fois dénoncé des produits, même s’il s’agissait de partenariats.

Les marques face à la critique

Enfin, il est important de souligner que la plupart des marques ne sont pas offensées par la critique constructive. Tout est une question de formule, d’analyse et d’honnêteté. Après tout, vos retours peuvent être très précieux pour les marques ! Si toutes les blogueuses devaient mentir, il n’en n’existerait plus. Oui, car la force d’une blogueuse est bien sa proximité avec ses lecteurs et son honnêté ! On lui fait confiance, c’est aussi bien notre voisine, notre collègue ou notre copine.

 

J’espère que cet article « Blogueuse : 5 erreurs de débutante à ne pas commettre » vous aura aider dans vos questionnements. N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire ou tout simplement à me donner votre ressenti.

 

 

6 comments on “Blogueuse : 5 erreurs de débutante à ne pas commettre”

  1. Très chouette article ! Ça me fait penser à un mail d’hier tient ! On m’a proposé de mettre un lien dans un article concernant le poker pour 150€. J’ai beau lui avoir expliqué que ce n’était pas dans ma ligne éditoriale, elle voulait que je fasse un article peu importe le sujet et y inclure le lien de poker, la blague… Enfin bref, il y a tout de même de partenariats cool de temps en temps 🙂

  2. Hello
    J’aime beaucoup ton article qui à le mérite d’être honnête.
    Pour les partenariats je suis bien d’accord avec toi, j’ai été contacté une première fois pour une boisson détox qui fait maigrir etc…etc…etc… et une seconde fois pour une autre boisson qui présentait les mêmes rêves : j’ai décliné. Franchement ça ne m’intéresse pas de tester 36 000 boissons censées faire maigrir et vous détoxifier pffffiouuuu.
    Par contre je dois être naïve concernant les autres blogueuses car je n’ai pas encore ressenti cette jalousie…mais j’imagine qu’elle existe forcément.
    Bonne journée

    • Le cliché de la boisson qui fait maigrir… C’est le bon plan pour les fabricants ! Comme je le dis, ce n’est pas une fatalité. Je connais des blogueuses en or… Peu, c’est vrai, mais j’en connais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.